FC Nantes Mercato : Kita veut contrarier Monaco pour un top buteur

Le FC Nantes s'intéresse à Belotti Publié par Ange A. le 03 juillet 2022 à 09:05


FC Nantes Mercato : Le FCN s’intéresserait à Andrea Belotti. Libre de tout contrat, l’attaquant italien est aussi courtisé par Monaco.

FC Nantes Mercato : Belotti, une bonne affaire à 0€

Suite au départ de Randal Kolo Muani, le FC Nantes doit recruter en attaque. Le FCN n’a jusqu’ici signé que le milieu tricolore Moussa Sissoko en provenance de Watford. Pour renforcer son secteur offensif, les Canaris avaient coché les noms de quelques buteurs de Ligue 1. Le Marseillais Arkadiusz Milik et le Bordelais Hwang Ui-jo sont notamment dans le viseur des recruteurs nantais. Outre ces cibles locales, le club de l’Erdre lorgnerait aussi du côté de la Serie A. Selon Médiafoot Marseille, le FCN serait aussi intéressé par Andrea Belotti. L’international italien (44 sélections/12 buts) est libre de tout contrat suite à son départ du Torino. L’avant-centre de 28 ans a inscrit 8 buts et délivré une passe décisive en 22 apparitions en championnat cette saison.

Grosse concurrence pour le FCN dans le dossier Belotti

Andrea Belotti intéresse le FC Nantes

Le FC Nantes souhaite donc saisir cette opportunité à zéro euro pour renforcer son attaque. Le FCN a besoin de renforts en vue de la Ligue Europa. Vainqueurs de la Coupe de France, les Canaris sont qualifiés pour la prochaine phase de poules de la C3. Courtisé par Nantes, Andrea Belotti dispose d’une autre touche en Ligue 1. Un intérêt de l’AS Monaco pour le buteur transalpin avait récemment été révélé par La Gazzetta dello Sport. Le journal rapporté que le club princier aurait même formulé une offre portant sur un contrat de 3 ans à l’attaquant italien.

D’autres clubs comme l’Atlético Madrid, le Milan AC ou encore l’AS Roma seraient aussi intéressés par Belotti. Mais selon la source pro-marseillaise, Nantes aurait également entamé des discussions avec l’avant-centre. Reste à savoir s’il sera le grand renfort offensif tant espéré par Waldemar Kita cet été.




Afficher les commentaires