ASSE : Une nouvelle sanction tombe à l'AS Saint-Etienne !

Les ultras de l'ASSE dans l'embarras. Publié par Enzo Vidy le 20 septembre 2022 à 17:36


Hier, très tôt dans la matinée, 27 ultras de l'ASSE ont été placés en garde à vue à l'issue de l'opération policière "Ultras 42". Aujourd'hui, la justice commence dejà à livrer son verdict.

ASSE : Certains ultras connaissent dejà leur sort

L'information est sortie en début d'après-midi et ne devrait pas tarder à faire réagir. D'après L'Équipe, 11 des 27 ultras stéphanois interpellés hier matin seront jugés en correctionnelle le 16 novembre prochain. En attendant leur jugement, les protagonistes seront placés sous contrôle judiciaire avec une interdiction de se rendre au stade. Ils seront donc dans l'obligation de venir pointer à chaque rencontre de l'ASSE. L'un d'eux a d'ores et déjà été placé en détention provisoire. Ces premières condamnations interviennent 24 heures après l'opération policière intitulé "Ultras 42". La justice va devoir marquer le coup dans un contexte qui reste marqué par de nombreux incidents entre supporters.

Pour rappel, lors du match de barrage entre l'ASSE et Auxerre, les supporters stéphanois avaient envahis la pelouse à l'issue de la séance de tirs au buts remporté par les Auxerrois. Après avoir d'abord jeté des fumigènes, les supporters ont ensuite tenté de s'introduire dans le tunnel menant aux vestiaires afin d'en découdre avec les joueurs. Des images bien tristes pour les joueurs stéphanois qui subissaient tout juste la relégation en Ligue 2.

ASSE : Des conséquences dramatiques pour le club

Les stéphanois abattus au coup de sifflet final

En plus de la terrible descente en Ligue 2, les Stéphanois ont dû faire face aux répercussions des incidents survenus contre Auxerre. La commission de discipline, critiquée pour son manque de sévérité tout au long de la saison dernière, a donc légitimement frappé fort. Lors d'une dernière réunion le 23 juin dernier, les sanctions sont tombées. 6 points de pénalités dont 3 avec sursis et 6 match à huis clos, dont deux avec sursis. Un enième coup de massue qui vient achever une saison catastrophique à tous les niveaux pour l'ASSE qui commencera donc la saison de Ligue 2 avec 3 points en moins.

Aujourd'hui, d'un point de vue sportif, l'AS Saint-Etienne est encore marqué par les blessures psychologiques de la saison dernière. 18e du championnat après 9 journées, les Stéphanois peinent à sortir de la zone rouge, pas aidés par la pénalité du début de saison. Les 4 matchs à huis clos étant purgés, les Verts devraient pouvoir retrouver leur public au retour de la trêve internationale.




Afficher les commentaires