OL Mercato : La vente se concrétise, Aulas se frotte les mains

La vente de l' OL pourrait rapporter gros à Jean-Michel Aulas. Publié par Jules le 22 septembre 2022 à 17:33

Alors que la vente de l' OL avance ces derniers jours, le grand gagnant de l'opération pourrait bien être Jean-Michel Aulas, président de Lyon.

OL Mercato : La vente presque bouclée, Aulas va en profiter

Comme annoncé plus tôt dans la semaine, la vente du club serait quasiment bouclée pour l' OL. En effet, John Textor, débarqué au club cet été pour prendre la suite, devrait très prochainement finaliser ce dossier très chaud. Si cela venait à se concrétiser, ce qui semble plus que probable, Jean-Michel Aulas ne serait alors plus le président du club qu'il représente et protège depuis 35 ans.

Néanmoins, le président historique de l'Olympique Lyonnais ne disparaîtra pas tout de suite dans l'ombre. En effet, à 73 ans, le natif de L'Arbresle devrait conserver une place au sein du club en devenant le président-directeur général d' OL Groupe, ce qui devrait lui rapporter une jolie somme, comme le témoigne le journal L'Équipe. Le quotidien sportif a effectivement calculé combien devrait toucher Jean-Michel Aulas une fois le deal effectué.

Aulas pourrait toucher gros avec la vente de l' OL.

OL Mercato : Des millions d'euros dans la poche d'Aulas

D'après le calcul du quotidien français, la vente de l' OL rapportera aux trois propriétaires Pathé, IDG et Holnest, l'entreprise d'Aulas. En effet, Pathé devrait toucher 147 M€, IDG touchera 88 M€, tandis qu'Holnest devrait récupérer la coquette somme de 92 M€. Concernant Holnest, Jean-Michel Aulas touchera, en plus de l'argent perçu par la société, près de 43 M€ en obligations.

En plus de cela, Jean-Michel Aulas, qui devrait rester 3 ans encore au sein de l'OL Groupe, recevra évidemment un salaire, et pas des moindres. Toujours selon L'Équipe, le président actuel de l'Olympique Lyonnais devrait toucher 2 millions d'euros par saison, accompagné d'1 million d'euros de variable par an. Enfin, si la nouvelle direction avait l'idée de l'écarter avant l'échéance prévue dans trois ans, cela leur coûterait 10 millions d'euros.



Afficher les commentaires