ASSE Mercato : Batlles, Romeyer, Julien Sablé balance tout

ASSE Mercato : Julien Sablé voulait reprendre Saint-Etienne cet été. Publié par Thomas le 29 novembre 2022 à 10:09

Figure de l'ASSE, Julien Sablé s'est confié dans les colonnes du Progrès sur les dessous de l'arrivée de Laurent Batlles mais aussi son passage délicat comme entraîneur en 2021.

En pleine crise sportive, l’AS Saint-Etienne inquiète ses plus fidèles supporters, qui ne peuvent que contempler la chute d’une institution du football français. Si les Verts pouvaient nourrir de l’espoir en début d’été, avec l’arrivée de Laurent Batlles et le recrutement d’une dizaine de nouveaux joueurs, le club ligérien n’a jamais su se défaire de son traumatisme de l’exercice passé, coulant progressivement jusqu’à la 20e place de Ligue 2.

Toujours attentif aux performances de son ancien club, Julien Sablé n’a pas caché sa tristesse face à la situation des Verts en championnat, indiquant toutefois rester confiant pour la suite. "Nos chemins se sont séparés, mais évidemment je souhaite le meilleur pour Saint-Etienne. Je suis très mal pour eux aujourd’hui, même si je pense que c’est une étape naturelle. Il va falloir du temps pour que le club se reconstruise."

ASSE Mercato : Julien Sablé se portait candidat cet été pour reprendre Saint-Etienne

Dans un entretien accordé au Progrès ce mardi, l’ancien milieu de l’AS Saint-Etienne a confié avoir proposé ses services cet été pour reprendre l’équipe ligérienne, lors du départ de Pascal Dupraz. Si son nom faisait partie de la shortlist des dirigeants stéphanois, ces derniers sont finalement parvenus à enrôler leur objectif numéro 1, Laurent Batlles. "J’ai candidaté car je voulais être numéro 1, en sachant que Lolo (Batlles) était le premier choix pour le poste. Laurent ayant fait son choix rapidement, les choses ont découlé naturellement."

Sa place de numéro 1, Julien Sablé l’a obtenu de manière éphémère à l’hiver 2021, où il avait pris en charge l’AS Saint-Etienne lors du limogeage de Claude Puel. En attendant la venue d’un nouvel entraîneur, qui sera finalement Pascal Dupraz, le technicien de 42 ans avait enregistré une défaite 2-0 contre le Stade de Reims. Quelques années plus tôt, en 2017, l'ancien footballeur s'était également vu confier les rênes de l'équipe pour remplacer Oscar Garcia, pour un triste bilan de 2 nuls et 5 défaites... "Je peux regarder Romeyer droit dans les yeux parce que lui et moi, on sait ce qu’il s’est passé dans le bureau quand il m’a demandé de prendre l’équipe. C’était une erreur mais pas un regret, parce que j’étais trop jeune, je n’étais pas prêt", déclare-t-il.