Stade Rennais Mercato : Un crack du SRFC n'exclut pas un départ

Bruno Genesio, entraîneur du Stade Rennais. Publié par Enzo Vidy le 05 décembre 2022 à 11:37

Alors qu'il va disputer un 8e de finale en Coupe du monde avec son pays, un crack du Stade Rennais n'exclut pas un départ du SRFC.

Dans quelques heures, le milieu croate du Stade Rennais, Lovro Majer, va jouer gros avec son pays face au Japon. Toutefois, la pépite rennaise a pris le temps de s'exprimer au cours d'un entretien accordé à L'Équipe, dans lequel il évoque son avenir au Stade Rennais. Depuis le début de la saison, Lovro Majer a souvent été relégué sur le banc par son entraîneur Bruno Genesio, mais reste quand même très ambitieux avec le SRFC. "Les étapes suivantes de ma progression : la LDC, un top club ? Cette Coupe du monde occupe tout mon esprit. Avec Rennes, si en début de saison on visait le top 4, on peut faire peut-être mieux, deuxième ou troisième."

Cependant, l'ancien joueur du Dinamo Zagreb ne ferme pas la porte à un départ lors du prochain mercato, et même s'il est un peu plus en difficulté cette saison avec les Rouge et Noir, Lovro Majer devrait susciter pas mal d'intérêt cet hiver. Reste à savoir si Bruno Genesio compte encore sur le joueur croate pour la deuxième partie de saison avec le Stade Rennais.

Lovro Majer, milieu du Stade Rennais.

Stade Rennais : Lovro Majer, le Mondial et rien d'autre pour l'instant

Si Lovro Majer s'est légèrement exprimé sur son avenir et ses ambitions avec le Stade Rennais, la Coupe du monde est sa seule obsession pour le moment. "Un top club, oui, on verra. Là, je veux juste être le plus fort possible pour la Croatie." Malgré le fait qu'il ait toujours démarré sur le banc depuis le début du Mondial avec la Croatie, le milieu offensif rennais fait de très bonnes rentrées.

Le 27 novembre dernier, il s'est offert son premier but en Coupe du monde lors de la victoire 4-1 de la Croatie face au Canada. Qualifiés pour les huitièmes de finale, les Croates vont devoir passer l'obstacle japonais. Vainqueur de l'Allemagne et de l'Espagne lors de la phase de poule, les Samourai Blue comptent bien aller encore plus loin dans cette Coupe du monde pour continuer à rêver.