ASSE : Une figure de Saint-Etienne donne une solution aux joueurs

Laurent Batlles, entraîneur de l'ASSE. Publié par Jules le 05 décembre 2022 à 15:37

Depuis le début de saison, l'ASSE n'y arrive pas en Ligue 2, à tel point que les Verts sont actuellement derniers du championnat après 15 journées.

L'entame de saison ne s'est pas passée comme prévu pour l'ASSE. Alors que les supporters les plus optimistes misaient sur une remontée rapide dans l'élite du football français, ils en sont désormais à espérer que le club se maintienne en Ligue 2, après des premiers résultats catastrophiques pour Laurent Batlles à la tête de l'écurie stéphanoise. Seulement 3 victoires pour 7 défaites, le ratio est loin d'être satisfaisant pour l'AS Saint-Etienne ces derniers mois.

Malgré le gros recrutement de l'ASSE cet été, qui a complètement chamboulé l'effectif stéphanois, les résultats ne sont toujours pas là et l'inquiétude commence à monter en interne, tout comme la grogne des supporters, qui s'impatientent d'avoir une équipe compétitive, capable de revenir au classement. Les pistes sont multiples pour améliorer la situation, notamment le retour de joueurs prêtés comme Maxence Rivera. De son côté, Lubomir Moravcik, figure de l'AS Saint-Etienne, sait ce qu'il manque à cette équipe.

Lubomir Moravcik s'exprime sur la situation de l'ASSE.

ASSE : Lubomir Moravcik pointe un manque de combativité

Passé par l'ASSE dans les années 90, Lubomir Moravcik s'intéresse de très près à l'actualité du club ligérien. Invité dans l'émission Carton Rouge, il se montre agacé, quoique plutôt optimiste concernant la suite de la saison. "La qualité va revenir je suis sûr et certain. Mais la combativité, ça devrait être à 100% à chaque match, après on s’en sortira. Si on lâche physiquement, on ne va pas s’en sortir. C’est là qu’il faut que Saint-Étienne se remette en question."

Un manque de combativité, parfois une passivité, souvent décriée par les supporters du côté de l'ASSE. Néanmoins, la saison est encore longue et Moravcik espère que les joueurs de l'AS Saint-Etienne reviendront de la trêve avec un autre état d'esprit car, comme il le dit lui-même,"rien n’est fini, il y a encore beaucoup de matchs".