ASSE : Batlles a trouvé le point faible des Verts contre Caen

L’entraîneur de l’ASSE, Laurent Batlles, a identifié le point noir du match nul contre Caen (1-1). Un défenseur central serait dans le viseur.

L’AS Saint-Étienne est toujours engluée dans la zone rouge. Et ce, malgré un bon point pris contre le SM Caen, 7ème de Ligue 2 avec sept longueurs de retard sur la deuxième place. C’est Gaëtan Charbonnier, première recrue hivernale du club, qui a offert le nul dans les arrêts de jeu vendredi (1-1, 90+2′). L’ancien auxerrois a épaté son entraîneur, Laurent Batlles mais aussi ses coéquipiers.

Annoncé sur le départ en raison de son refus de prolonger son contrat, Jean-Philippe Krasso a particulièrement apprécié sa prestation. Entré en jeu à la 60ème minute contre Malherbe, le meilleur buteur actuel des Verts cette saison a pu jouer une demi-heure en sa compagnie. Malheureusement, l’ASSE a également encaissé un énorme coup dur. Il s’agit de la perte de son capitaine, Anthony Briançon, sur une blessure au visage durant le match. Remplacé par Saïdou Sow à la 16ème minute, le défenseur central ne rassure pas ses supporters. Aucune information n’a été encore communiquée sur son éventuelle absence contre Laval mardi.

À lire ASSE : Dall’Oglio peut-il sauver Saint-Etienne ? Moulin pessimiste

ASSE : Abdoulaye Bakayoko, point faible des Verts contre Caen.

Abdoulaye Bakayoko jugé comme le point faible de l’ASSE contre Caen

Si l’AS Saint-Étienne s’est globalement montrée au niveau de son adversaire normand, Laurent Batlles a certainement repéré le point faible de son équipe. Pour le journal Le Progrès, cela ne fait aucun doute : Abdoulaye Bakayoko n’a vraiment pas aidé les siens lors de ce match. Le défenseur central de 20 ans jouait gros et a malheureusement provoqué un penalty pour Caen à la 17ème minute.

Souvent mis à mal durant la partie, Bakayoko devrait donc perdre des points auprès de Laurent Batlles. Le joueur, qui avait disputé ses premières minutes en Ligue 1 en janvier dernier avec le club forézien, était pourtant en pleine montée en puissance. Avec 9 rencontres de Ligue 2 sur 17 possibles à son actif cette saison, il commençait à prendre ses aises au sein de l’effectif. Il va falloir rebondir, si toutefois son coach lui laisse la chance, contre le Stade Lavallois.


Publiez cet article sur vos réseaux sociaux !


Foot Sur 7 est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :