OL Mercato : Le départ de Bruno Cheyrou se précise à Lyon

Vivement critiqué par une partie des supporters, le directeur sportif de l’ OL, Bruno Cheyrou, pourrait quitter Lyon en 2023.

Les temps sont durs à l’Olympique Lyonnais, empêtré dans une crise sportive qui dure depuis de longs mois maintenant. Alors que l’ OL pensait se refaire avec l’arrivée de l’homme d’affaires américain John Textor, le club peine véritablement à lancer son année 2023, que ce soit en championnat, avec déjà deux défaites ce mois-ci, mais également sur le mercato, où seul Dejan Lovren est venu renforcer l’effectif de l’ OL. Une situation de crispation en interne qui interroge le nouveau propriétaire des Gones, qui songerait sérieusement à faire du ménage au sein de l’organigramme.

D’après les informations de L’Équipe, John Textor pourrait notamment évincer le responsable du recrutement de l’ OL, Bruno Cheyrou. En poste depuis décembre 2021 et le départ très médiatisé de Juninho, l’ancien milieu de terrain dresse un bilan mitigé à l’ OL après un an de fonction. Pointé du doigt par les fans pour ses nombreux échecs lors du mercato estival, le dirigeant de 44 ans n’aurait pas les faveurs du nouveau propriétaire lyonnais, comme le révèle la source.

À lire OL : John Textor reconnaît qu’il a fait « beaucoup d’erreurs »

OL Mercato : Une communication qui passe mal auprès des supporters

« Au-delà des bons joueurs, j’insiste sur le fait du timing des recrues. Il y a peut-être des coaches, dans d’autres clubs de Ligue 1, qui sont en train de partir parce qu’ils sont jaloux du recrutement qu’on est en train de faire. Et ce n’est pas anodin ». Cette phrase, prononcée il y a six mois par Bruno Cheyrou en conférence de presse, garde aujourd’hui une saveur amère, illustrant au passage un certain excès de confiance de la direction de l’ OL lors du dernier mercato. Car si à ce moment-là, Bruno Cheyrou se vantait d’avoir pu enrôler Alexandre Lacazette et Corentin Tolisso, l’ancien joueur de Liverpool a par la suite connu plus de difficultés pour boucler des arrivées, avec au final beaucoup de revers frustrants.

S’il garde le soutien de Laurent Blanc en interne, le recruteur de l’ OL pourrait rapidement faire les frais de la venue de John Textor, notamment si son mercato hivernal était, à nouveau, ponctué d’échecs. Bruno Cheyrou sera ainsi jugé sur sa gestion de la fenêtre hivernale et particulièrement le dossier Joao Gomes, qui semble avoir été érigé comme priorité des Gones ce mois-ci.


Publiez cet article sur vos réseaux sociaux !


Foot Sur 7 est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :