Exclu dimanche dernier pour avoir insulté Stéphanie Frappart, le président du Montpellier HSC, Laurent Nicollin, fait son mea culpa.

Le Montpellier HSC a encore vécu une journée cauchemardesque dimanche dernier à l'occasion du déplacement à la Meinau. Sèchement battu 2-0 par une équipe strasbourgeoise en infériorité numérique pendant 60 minutes, le MHSC a également du faire face à la blessure d'Arnaud Nordin, sorti en début de rencontre après que le protocole commotion soit entré en vigueur. Derrière, les Montpelliérains n’ont jamais su se montrer vraiment dangereux pour revenir dans la partie, et le scénario de la rencontre n'a pas vraiment enthousiasmé le président du Montpellier HSC, Laurent Nicollin.

Frustré par le nouveau naufrage de son équipe, le président montpelliérain a laissé éclater sa colère, et s'est fait expulser en seconde période après des propos injurieux à l'encontre de l'arbitre du match, Stéphanie Frappart. Alors que la commission de discipline devrait se pencher sur l'affaire ce mercredi, Laurent Nicollin a tenu à revenir sur ce sujet en conférence de presse.

Montpellier HSC : Les excuses de Laurent Nicollin envers Stéphanie Frappart

Après l'officialisation du retour de Michel Der Zakarian sur le banc du Montpellier HSC, une conférence de presse s'est tenue à la Mosson pour présenter le nouvel entraîneur. De ce fait, Laurent Nicollin en a profité pour adresser ses excuses envers Stéphanie Frappart après ses propos tenus lors de la rencontre à Strasbourg :

"Je ne me suis pas adressé à Mme Frappart. Elle était à plus de 30 mètres de moi donc je ne l'ai pas du tout interpellée. J'ai eu un excès d'humeur et de colère sur le banc de touche, et je le regrette, car des fois mes mots peuvent dépasser ma pensée." Pas sûr que cela suffise à adoucir la commission de discipline qui risque de frapper fort après les propos de Laurent Niccollin le week-end dernier.