Mercato PSG : Kvaratskhelia refuse une offre pharaonique

Annoncé comme la priorité du PSG pour remplacer Kylian Mbappé, l’attaquant du SSC Naples, Khvicha Kvaratskhelia, aurait refusé une offre pharaonique sur ce mercato estival.

Khvicha Kvaratskhelia veut jouer au PSG

Malgré un contrat courant jusqu’en juin 2027, Khvicha Kvaratskhelia ne veut plus poursuivre l’aventure avec le SSC Naples. Désireux de disputer régulièrement la Ligue des Champions, l’attaquant de 23 ans a annoncé par le biais de son agent et son père son souhait de changement cet été.

Convaincu par Luis Campos et Luis Enrique, l’international géorgien a donné son accord pour un transfert au Paris Saint-Germain. D’ailleurs, Mamuka Jugeli, le représentant de Khvicha Kvaratskhelia, a révélé que son client a refusé des offres stratosphériques du Moyen-Orient pour évoluer dans un top club européen.

« Pour un milliard d’euros. Il préférerait jouer pour Barcelone, le Bayern, le Real Madrid ou Manchester City », a notamment déclaré Jugeli. Même s’il n’a pas cité le nom du PSG, un accord contractuel existerait bel et bien entre le clan Kvaratskhelia et le club du président Nasser Al-Khelaïfi.

Le Napoli résiste face au PSG

...

D’après la presse italienne, Aurélio De Laurentiis ne s’avoue pas vaincu face à la grosse offensive de Nasser Al-Khelaïfi pour attirer Khvicha Kvaratskhelia. Selon la presse italienne, le PSG aurait déjà essuyé deux revers avec une première offre de 60 millions d’euros puis une seconde de 100 millions d’euros.

De son côté, La Gazzetta dello Sport rapporte que Giovanni Manna , le nouveau directeur sportif du Napoli, aimerait renouer le contact avec le joueur, mais pourrait aussi lancer un avertissement qu’en cas de nouvelle déclaration de son entourage sur son avenir, toutes les négociations autour de sa prolongation seraient interrompues.

Pour Tuttosport, le club italien aura bien du mal à retenir l’ancien prodige du Dinamo Batumi puisque le Paris SG vient de monter son offre d’un engagement de cinq ans avec un nouveau salaire de 9 millions d’euros net par saison, plus des bonus pouvant faire monter la note à 10 millions d’euros, ainsi que des bonus à la signature.