Mercato OM : L’arrivée de Youcef Atal crée des divisions

Youcef Atal, d’accord pour rejoindre l’OM durant ce mercato, crée déjà des tensions à Marseille. La perspective de son arrivée divise, et le maire de la ville s’est fermement opposé à son recrutement.

Le maire s’oppose à une arrivée de Youcef Atal à l’OM

Sous la direction de Pablo Longoria, l’Olympique de Marseille se montre une nouvelle fois très actif sur le mercato. Le club phocéen a déjà attiré deux nouvelles recrues et continue de chercher des renforts supplémentaires. Parmi les joueurs ciblés, Youcef Atal est en bonne position pour rejoindre l’OM.

Après un court passage à l’Adana Demirspor en Turquie, le latéral droit algérien, libre de tout contrat, aurait donné son accord pour rejoindre les rangs marseillais cet été. Les négociations entre les deux parties sont en cours pour finaliser son arrivée. Youcef Atal, ancien joueur de l’OGC Nice, est séduit par le projet de l’OM et se prépare à faire son retour en Ligue 1.

Toutefois, sa possible arrivée suscite des controverses à Marseille. Le maire de la ville, Benoit Payan, s’est même ouvertement opposé à ce recrutement. Il faut dire que Youcef Atal traîne derrière lui un passé trouble : il a été condamné cette année à huit mois de prison avec sursis pour incitation à la haine après avoir partagé la vidéo d’un prédicateur appelant à la violence contre les Juifs. Cette affaire avait conduit à son licenciement de l’OGC Nice.

Il veut rencontrer Pablo Longoria pour exprimer ses préoccupations

...

Cette histoire reste vivace dans les mémoires, et le maire de Marseille a exprimé son désaccord envers son recrutement à l’OM. « Je ne suis pas président de l’Olympique de Marseille, mais je peux vous dire une chose : chaque propos antisémite, chaque propos raciste, qu’il ait fait l’objet d’une condamnation ou non, n’est pas acceptable et n’a rien à faire dans le sport ni à l’OM », a déclaré Benoit Payan dans des propos rapports par La Provence.

Il a également ajouté qu’il prendrait contact avec le président de l’OM, Pablo Longoria, pour exprimer ses préoccupations. Car « que l’on soit juif, musulman, chrétien ou athée, on est tous unis dans le stade. Si quelqu’un portant le maillot de l’OM n’a pas ces valeurs, il n’a rien à y faire », a-t-il affirmé. L’avenir de Youcef Atal reste donc incertain, alors que le débat autour de sa possible venue à l’Olympique de Marseille continue d’animer les discussions