OM : Daniel Riolo répond à Eyraud pour le huis clos

Daniel Riolo pense que le huis clos total du Vélodrome est justifié

Daniel Riolo estime que Jacques-Henri Eyraud n’a pas le droit de se plaindre du huis clos total infligé au Vélodrome pour le pétard lancé sur la pelouse lors du match entre l’Olympique de Marseille et le LOSC (1-2, 22e journée de Ligue 1).

Daniel Riolo ne trouve aucun fondement aux plaintes d’Eyraud pour le huis clos

L’OM a battu les Girondins de Bordeaux (1-0), mardi soir en match en retard de la 18e journée de Ligue 1. Si cette victoire l’a satisfait, Jacques-Henri Eyraud n’a cependant pas omis de dénoncer le huis clos total infligé au Vélodrome à titre conservatoire par la LFP.

Une plainte qui serait pourtant sans fondement selon Daniel Riolo. Pour le journaliste de RMC Sport, le président marseillais ne semble pas se soucier particulièrement de la sécurité du stade, des supporters et des joueurs.

« L’OM est bien le premier club à avoir joué un match UEFA à huis clos n’est-ce-pas? Il n’y a donc pas que la LFP qui est « méchante », l’UEFA a aussi puni le club. On peut légitimement se demander ce que fait Eyraud pour assurer la sécurité dans son stade. Cela doit entrer dans le cadre de ses compétences, il me semble. Imaginons que Strootman ou un autre joueur proche de l’explosif se retrouve blessé suite aux faits en question. (…) Eyraud se serait lamenté si son joueur avait eu le tympan endommagé ? », a déclaré le célèbre confrère.

Daniel Riolo a ensuite rappelé avant : « Le barème des sanctions fédérales prévoit: huis clos, perte de points, sanctions financières », avant de conclure : « La question qu’il faudrait poser au boss de l’OM, c’est: « Vous préférez quoi monsieur Eyraud? »

On doute que le président marseillais réponde à cette question.