OL Mercato : Depay, le Barça prêt à tourner Aulas au ridicule

Memphis Depay courtisé par le Barça Publié le 14 novembre 2020 à 00:00

Intéressé par Memphis Depay, le FC Barcelone n’exclut pas de passer à l’offensive pour l’attaquant de l’OL cet hiver. Mais le Barça n’entend pas faire de folie pour recruter l’attaquant néerlandais en janvier.

Une offre surprise du Barça en vue pour Memphis Depay

En fin de contrat, l’avenir de Memphis Depay va sans doute s’écrire loin de l’Olympique lyonnais. Si Jean-Michel Aulas a toujours espoir de prolonger son attaquant, ce dernier ne semble pas enclin à rempiler. Mercredi, il a encore évoqué un possible transfert au Barça après le match entre les Pays-Bas et l’Espagne. « Qui ne voudrait pas y jouer ? C’est l’une des meilleures équipes du monde. Tout le monde aimerait », a-t-il lâché à la RTVE. Courtisan du capitaine des Gones, le club catalan ne compte pas attendre l’été pour passer à l’offensive pour Depay. Selon la presse locale, une offre des Blaugranas devrait parvenir sur la table de Jean-Michel Aulas cet hiver. Seulement, le montant proposé par les Catalans devrait froisser le président lyonnais. Mundo Deportivo révèle que le Barça s’est fixé une limite pour enrôler l’attaquant de 26 ans.

Lyon parti pour perdre gros dans le dossier Depay ?

La publication pro-catalane indique que le FC Barcelone ne compte pas excéder 6 millions d’euros pour Memphis Depay. Toutefois, cette proposition a peu de chances d’aboutir auprès des hautes sphères lyonnaises. Surtout que Jean-Michel Aulas avait déboursé 16 millions d’euros pour s’attacher les services de l’ancien mancunien en janvier 2017. Il espère au moins réaliser une plus-value s’il devait vendre son attaquant vedette. La valeur marchande de celui-ci est estimée à 45 millions d’euros. En cas d’échec dans ce dossier cet hiver, le Barça devrait attendre l’été pour signer le capitaine de Lyon. Celui-ci ne coûtera alors rien après l’expiration de son contrat le 30 juin 2021. Une grosse désillusion en vue pour le board rhodanien.





Par Ange A.