FC Nantes : Frappé par la LFP, Waldemar Kita crie au complot

Waldemar Kita pas content de la LFP Publié le 21 novembre 2020 à 01:00

Waldemar Kita a lourdement été sanctionné par la LFP suite à son comportement lors de FC Nantes – PSG. S’il ne s’est pas étalé sur cette décision, le président nantais juge néanmoins sa sanction injuste.

Waldemar Kita dans les filets de la LFP

Depuis le début de la saison, Waldemar Kita estime que le FC Nantes est lésé par l’arbitrage. Le président du FCN ne s’est pas retenu de critiquer les décisions arbitrales à l’issue de la défaite contre le PSG (3-0). Une attitude qui avait irritée la Ligue de football professionnel. Réunie mercredi, la Commission de discipline de la LFP a eu la main lourde contre le boss des Canaris. Celui-ci a écopé de quatre mois de suspension, dont deux avec sursis, de banc de touche, de vestiaire d’arbitres et de toutes fonctions officielles. Comme le note Presse Océan, le président nantais n’a pas souhaité faire de commentaires suite à sa sanction. Toutefois, la source note que le dirigeant s’estime victime d’une injustice.

La LFP injuste envers Kita ?

D’après le média local, Waldemar Kita ne comprend pas pourquoi aucun parisien n’a été sanctionné par la LFP. Le président du FCN note que Kylian Mbappé, Marquinhos, Leonardo et Bouabdella Bessedik ont rejoint le vestiaire des arbitres à la pause. Mais il s’étonne qu’aucun de ces personnages n’ait été épinglé par la Ligue. Surtout que contrairement aux Parisiens, il a été empêché de discuter avec l’officiel de la rencontre une fois les 90 minutes épuisées. Pour le patron des Canaris, il s’agit d’une injustice et du « deux poids, deux mesures » autour du PSG.





Par Ange A.

Facebook
Twitter
email
Whatsapp