FC Nantes : La LFP sans pitié pour Waldemar Kita après Paris

FC Nantes : Waldemar Kita sanctionné par la LFP Publié le 19 novembre 2020 à 00:30

Dans le viseur de la Ligue de football professionnel, Waldemar Kita est fixé sur son sort. Réunie mercredi, la Commission de discipline de la LFP s’est prononcée sur le cas du président du FCN.

Waldemar Kita dans le collimateur de la LFP

Lors de son dernier match à domicile, le FC Nantes s’était lourdement incliné (3-0) contre le Paris Saint-Germain. Si le score paraît sévère, les hommes de Christian Gourcuff avaient titillé les poulains de Thomas Tuchel mais sans réussite. Comme depuis le début de la saison, Waldemar Kita avait critiqué les décisions arbitrales après ce nouveau revers. Son attitude avait d’ailleurs fait l’objet d’une enquête auprès de la Commission de discipline de la Ligue de football professionnel. L’instance avait ouvert une instruction contre le patron du FCN. Elle s’était offusquée de « son comportement à l’issue de la rencontre envers le corps arbitral ». Mercredi, ladite Commission a décidé de sanctionner le dirigeant nantais.

Kita prend cher auprès de la LFP

Waldemar Kita a écopé d’une lourde sanction de la part de la LFP. Le président du FC Nantes écope de « quatre mois de suspension dont deux mois avec sursis, de banc de touche, de vestiaire d’arbitres et de toutes fonctions officielles ». Cette décision prend effet à partir du 24 novembre. Le patron des Canaris sera donc dans les travées de La Beaujoire dimanche pour la réception du FC Metz. Comme le président nantais, la Ligue a également frappé d’autres dirigeants. Mais leur addition est moins salée que pour leur homologue du FCN. Christian Rothacker, actionnaire du RC Strasbourg, et Kader Mangane, le coordinateur sportif du RCSA, écopent de quatre matchs de suspension dont deux matchs avec sursis.





Par Ange A.

Facebook
Twitter
email
Whatsapp