Stade de Reims : Le club ironise et tacle un joueur de Nîmes

Le Stade de Reims dénonce un plongeon abusif de Zinedine Ferhat. Publié le 24 novembre 2020 à 14:25

Le Stade de Reims a été battu par le Nîmes Olympique (0-1), dimanche lors de la 11e journée de Ligue 1. Pour le club champenois, cette défaite ne serait pas arrivée sans un plongeon trompeur de l’attaquant algérien des Nîmois Zinedine Ferhat.

Le Stade de Reims battu par le Nîmes Olympique

Le Stade de Reims a été brutalement freiné dans son ascension vers la première moitié du classement de Ligue 1 ce dimanche lors de la 11e journée. Après avoir enchaîné de bons résultats juste avant la trêve internationale (victoire à Montpellier 0-4 et contre le RC Strasbourg 1-2, match nul à Lens 4-4), passant ainsi de la 19e à la 16e place du tableau de l'élite française, les Rémois sont tombés face au Nîmes Olympique (0-1) lors de la 11e journée de Ligue 1. L’unique but de la rencontre a été inscrit sur un penalty obtenu par l'Algérien Zinedine Ferhat et transformé par Renaud Ripart. Mécontent de la sanction arbitrale, le Stade de Reims estime que le penalty accordé aux Crocos tient plus d’un gag que d’une véritable faute.

Zinedine Ferhat accusé d’avoir abusé l’arbitre

En effet, le Stade de Reims accuse Zinedine Ferhat d’avoir usé d’une manoeuvre condamnable pour tromper l’arbitre. Et les Champenois ne manquent cependant pas d’humour pour exprimer leur frustration. Dans un tweet posté lundi, le club rémois a accusé l’international algérien du Nîmes Olympique d’avoir plongé dans la surface de réparation en ironisant sur l’ouverture d’un nouveau centre aquatique dans la préfecture de la Marne. Pour la suite de la compétition, le club champenois se déplacera sur la pelouse de l'OL (12e journée de Ligue 1, dimanche prochain 13h), puis recevra l'OGC Nice (13e journée, dimanche 6 décembre 17h). Quant au Nîmes Olympique, il se déplacera à Monaco le dimanche prochain (15h), avant de recevoir l'OM le vendredi 4 décembre (21h).





Par JOËL