OM Mercato : Un jeune prodige viré, un autre va s'en aller

OM Mercato : Un jeune prodige viré, un autre va s'en aller. Publié le 25 novembre 2020 à 16:30

L'Olympique de Marseille affronte ce mercredi soir le FC Porto dans un match déterminant pour son avenir européen, mais également pour son image, alors que le club continue d'observer la fuite de ses talents, mais des efforts pour imposer le centre de formation comme moteur régional. Un nouveau prodige de l'OM pourrait quitter le club avant de passer professionnel.

L'OM veut miser sur sa formation

L'OM est un club aux multiples contradictions. Il va peut-être créer la surprise, ce mercredi soir en Ligue des champions, face au FC Porto, avec là une occasion de mettre fin à sa série catastrophique de 12 défaites consécutives en C1. Pour cela, l'Olympique de Marseille doit marquer, ce qu'il n'a su faire depuis le début de sa campagne européenne. Le club a pourtant recruté pour près de 8 millions d'euros un jeune brésilien de 18 ans, Luis Henrique, au mercato estival. Une arrivée qui a fait grincer des dents du côté des jeunes Olympiens qui peinent à faire leur trou dans l'effectif professionnel une fois le stade de la formation passé. Pourtant, l'OM jure vouloir s'appuyer sur son centre de formation. D'abord localement, mais aussi nationalement, avec l'arrivée récente de Rachid Aloui, recruteur et fin connaisseur de la région parisienne.

Les jeunes talents continuent de fuir l'OM

Pourtant, la fuite des talents continuent à l'OM. Isaac Lihadji, qui brille maintenant au LOSC, a été l'un des cas emblématiques de ce problème structurel du club marseillais. Mais il n'est pas le seul. Niels Nkounkou (20 ans) n'a pas, lui non plus, paraphé son premier contrat pro avec l'Olympique de Marseille, préférant s'engager à Everton où il se fait positivement remarquer depuis le début de la saison. Il y a quelques semaines, c'est au tour de Rayan Khetir, prometteur milieu offensif ou attaquant de 16 ans, d'avoir été renvoyé du centre de formation, "coupable d'un écart de conduite", selon La Provence. Mais un autre jeune de 16 ans risque de quitter le navire. Amay Caprice, arrière ou milieu droit, qui possède un contrat "aspirant" jusqu'en 2022, attire les convoitises, révèle footmercato, à la fois en Ligue 1 et à l'international. Le joueur avait déjà été supervisé par l'Atlético de Madrid en février dernier. L'OM doit faire vite s'il ne veut pas voir un nouveau prodige prendre le large, envoyant un énième message négatif aux jeunes troupes marseillaise.





Par Matthieu