OGC Nice : Mauvaises nouvelles en série avant le Slavia Prague

OGC Nice : Mauvaises nouvelles en série avant le Slavia Prague. Publié le 25 novembre 2020 à 18:15

L'OGC Nice accueille le Slavia Prague, jeudi (21h) à l'occasion de la quatrième journée de Ligue Europa, avec l'obligation de l'emporter pour conserver une chance de qualification en seizièmes de finale. Mais l'effectif du Gym est décimé après avoir été touché par le Covid-19 et vu son match de Ligue 1 sur la pelouse de l'OM reporté.

Encore des absences dues au Covid-19

Le club niçois a été durement touché par le Covid-19 ces dernières semaines. Son centre d'entraînement a été fermé et ses activités suspendues une semaines, puis la rencontre devant opposer l'OGC Nice et l'OM, au stade Vélodrome pour la 11e journée de Ligue 1, a été reportée le week-end dernier. C'est donc après trois semaines sans compétition que les Aiglons vont jouer un match crucial pour leur avenir en Ligue Europa, contre le Slavia Prague, jeudi (21h). Malheureusement, l'effectif de Patrick Vieira ne sera pas au complet. Le buteur Kasper Dolberg était en effet récemment positif au coronavirus. "Il s'est senti très fatigué à son retour de sélection, a précisé l'entraîneur de l'OGCN. Il a d'abord été testé positif. Le dernier test effectué mardi est négatif, mais il est trop juste" pour le match face au Slavia.

Outre Kasper Dolberg, le capitaine intérimaire de l'OGC Nice, Pierre Lees-Melou, est lui incertain. Même cause, mêmes effets. Selon France Bleu, "il est celui qui a ressenti les symptômes les plus forts pendant la trêve", ne s'est pas entraîné mardi et "il parait compliqué de le voir débuter cette rencontre". Pour rappel, de nombreux joueurs niçois ont contracté le virus, notamment Atal, Lopes, Benitez, Cardinale, Lotomba ou Ndoye, "juste après la réception de Monaco". Morgan Schneiderlin a "été testé positif dès le lundi après le match contre Monaco. Le mercredi, j'ai perdu le goût et l'odorat. Ce sont les deux symptômes les plus marquants. Le lundi d'après j'ai commencé à reprendre l'activité et, depuis ce lundi, j'ai repris les séances avec le groupe. C'est sûr que, physiquement, on ne sera pas à 100%, mais le mental devra combler ce retard physique".

L'OGC Nice prêt "au combat"

Pour le coach de l'OGC Nice, pas question de se servir du Covid-19 pour expliquer une éventuelle défaite. "Il n'y a pas d'excuse à avoir, a appuyé Patrick Vieira. Tous les clubs ont les mêmes difficultés. Sur l'aspect physique, on n'a pas trop perdu. Sur l'aspect tactique, on a bien travaillé. On est prêt pour aller au combat et pour prendre ces trois points." Avec une victoire et deux défaites, les Niçois sont troisièmes de leur groupe à égalité avec l'Hapoel Beer Sheva et pointent à trois longueurs des leaders, le Slavia et le Bayer Leverkusen. En cas de revers, ils pourraient définitivement dire au revoir à une qualification. Morgan Schneiderlin le sait : "Notre avenir dans la compétition passe par ce match."





Par Matthieu