Bordeaux : Le plan secret de Jean-Louis Gasset contre le PSG

Jean-Louis Gasset, entraîneur de Bordeaux. Publié par ALEXIS le 26 novembre 2020 à 18:25

Bordeaux a un déplacement qui s’annonce compliqué à Paris, samedi, face au PSG. Jean-Louis Gasset en est conscient et ne se voile pas la face. Il avoue que c’est le champion de France qui va décider de l’issue de la rencontre. Néanmoins, il a un plan secret pour essayer de contrarier les Parisiens.

Bordeaux veut reproduire le match contre le Stade Rennais face au PSG

L’AS Monaco a certes réussi à infliger une défaite au PSG en Ligue 1, mais Bordeaux se méfie malgré tout du leader du championnat. Les Parisiens se sont remis la tête à l’endroit en Ligue des champions, en battant le RB Leipzig (1-0), mardi. Jean-Louis Gasset est d’ailleurs convaincu qu’ils avaient joué à Monaco en pensant au club allemand. « Ils ont eu la tête ailleurs une mi-temps [sur le Rocher, ndlr]. Ils ont géré ensuite le match de Leipzig », a-t-il fait remarquer en conférence de presse. Pour tenter de résister aux stars du Paris Saint-Germain, l’entraineur des Girondins de Bordeaux demande que son équipe soit dans le même état d’esprit que lors du match gagné contre le Stade Rennais au Roazhon Park (1-0). « C’est dur d'aller jouer à Paris. Ce sont eux qui décident du match. S'ils sont en forme, Angel Di Maria, Kylian Mbappé, Neymar, ce sont eux le problème. On va essayer de faire un match dans le même état d'esprit qu'à Rennes », a confié le technicien de 67 ans.

Les consignes de Gasset contre les Parisiens

Ce dernier note qu’il « avait senti une prise de conscience » chez les Girondins « avant le match » contre le Stade Rennais. « Maintenant, il faut continuer, car le niveau d'exigence sera au minimum ce qu'on a vu à Rennes », a-t-il rappelé. Et pour « anticiper un possible relâchement » après le succès en Bretagne, Jean-Louis Gasset a secoué certains joueurs, surtout les plus jeunes. Il leur a rappelé « que le talent seul ne suffit pas ». « De temps en temps, il faut faire une petite piqure de rappel sur le programme », a justifié le coach de Bordeaux, sur ses propos durs dans le vestiaire.

Afficher les commentaires