Stade Rennais : Le SRFC demande réparation pour le Covid-19

Stade Rennais : Le SRFC demande réparation pour le Covid-19. Publié le 03 décembre 2020 à 18:20

Le Stade Rennais exige réparation pour les pertes subies par le club tout au long de la pandémie de Covid-19 et assigne ses assureurs en justice. Le SRFC estime à plusieurs millions d'euros ses pertes d'exploitation et engage une véritable bataille pour obtenir gain de cause. Une action devant le tribunal de Rennes a débuté.

Plusieurs millions d'euros de perte au SRFC

Le Stade Rennais a assigné ses assureurs Gan et QBE en justice devant le tribunal de commerce de Rennes, a dévoilé Ouest-France ce jeudi. Le club breton entend obtenir réparation auprès des ses assureurs pour les pertes liées à la pandémie de coronavirus. "Le club a provisoirement chiffré ses pertes autour de 7 millions d’euros (à date du 24 octobre)", révèle le quotidien de l'Ouest. Le président du SRFC, Nicolas Holveck, avait alors estimé les pertes du club à 10 à 15 millions d'euros quant à "la billetterie et les hospitalités". Depuis, le Stade Rennais a enagé des experts pour chiffrer avec précision ces pertes, estimés pour l'ensemble des clubs de Ligue 1 à environ 605 millions d'euros, selon le cabinet d'audit Ernst and Young. Sans son public jusqu'à une date indéterminée, Rennes a déjà subi de lourdes pertes en ne pouvant pas exploiter sa toute première saison en Ligue des champions, très attendue par les supporters.

Le Stade Rennais entend obtenir gain de cause

Le sinistre a été déclaré par le Stade Rennais à ses assureurs dès le mois de mai. "En juin, Gan avait répondu en se prévalant d’une clause d’exclusion pour expliquer que le contrat ne prévoyait pas de remboursement. Ce que conteste le Stade Rennais qui considère qu’il est bien couvert. Après plusieurs allers-retours entre le club et son assureur, l’affaire se poursuit donc devant le tribunal de commerce ce mercredi 3 décembre", écrit Ouest-France. Ainsi, le club a demandé au tribunal de commerce une provision de 3 millions d'euros au moins. Ce n'est pas la première fois que le tribunal de commerce de Rennes a à gérer des différends liés au Covid-19. Il a condamné l'assureur AXA à indemniser un restaurant rennais "au titre de sa perte d'exploitation liée au confinement". La demande du Stade Rennais a donc toutes les chances d'aboutir.





Par Matthieu