ASSE Mercato : Boudebouz, un conflit et les mensonges de Puel

ASSE Mercato : Boudebouz, un conflit et les mensonges de Puel. Publié le 04 décembre 2020 à 15:30

La situation est parfois tendue entre certains cadres de l'ASSE et l'entraîneur Claude Puel, comme l'ont révélé les récents propos de Ryad Boudebouz. Le coach de l'AS Saint-Etienne ne compte pas vraiment sur le milieu algérien et leur relation n'est pas au beau fixe, au contraire de ce qu'a déclaré le technicien forézien ces jours derniers.

ASSE : Claude Puel ne compte plus sur Ryad Boudebouz

Le conflit risque de s'enliser entre Ryad Boudebouz et Claude Puel. Le joueur de l'ASSE fait partie de la liste des indésirables dans le Forez et était invité à partir au mercato estival. Au cours de l'automne, il n'était pas loin de rejoindre le Qatar SC, mais le transfert ne s'est pas conclu. "Je me sens bien ici, avait déclaré le milieu de 30 ans après sa visite au Qatar et son retour à Saint-Etienne. Il y a eu le coronavirus. Je n'ai pas eu envie de partir dans cette situation. [...] J'ai envie de rester ici et de prouver que j'ai ma place dans ce club. Je vis dans un bon groupe. J'essaye de profiter au maximum. J'ai connu une période difficile. Aujourd'hui, je profite et je n'ai pas envie de me prendre la tête. On est dans l'urgence, on doit prendre des points. Il faut profiter en gagnant des matchs." Mais le joueur ne trouve pas grâce aux yeux de son entraîneur.

Car même si Ryad Boudebouz a connu ses premières minutes de la saison lors des deux dernières sorties de l'ASSE, contre le Stade Brestois (1-4) où il était titulaire et face au LOSC (1-1) (remplaçant, 16 minutes), le joueur a livré un entretien sans concession au Progrès, où il revient sur sa situation. "Comment perçoit-on le fait que le coach vous dise qu’il faut trouver une porte de sortie ? Pas bien, a-t-il admis dans les colonnes du journal régional. Je me sentais bien physiquement pendant la préparation. J’ai marqué, fait des passes décisives. Mais il y a le coach, le club. C’est toujours une question de respect. Le club te paie. Je ne suis peut-être pas d’accord avec lui mais ce que je dois faire, c’est sur le pré. Le peu de chose que je peux lui montrer, ça doit être sur le terrain." Avec le peu de temps de jeu que Ryad Boudebouz a à sa disposition.

"Personne n'est écarté", mais Boudebouz a senti le vent tourner

Claude Puel a récemment voulu exprimer sa confiance à son groupe, en déclarant : "Personne n’est écarté, il n’y a pas de jeunes ou de moins jeunes. Ce soir (contre Lille, ndlr), j’ai vu un groupe avec des jeunes et des gars expérimentés qui étaient au diapason. Arrêtons de nous focaliser là-dessus, car en agissant de la sorte, on les oppose. Je compte sur tout le monde tout simplement." Cependant, Ryad Boudebouz ne semble pas convaincu des propos de son coach et voit son avenir s'éloigner de l'ASSE. "Je ne suis pas là pour créer des problèmes et je ne suis pas cette personne-là. Si demain je dois quitter le club, je n’ai pas envie de partir en froid avec Claude Puel, son adjoint ou le président. J’estime qu’en dehors du foot, nous sommes des personnes et nous nous devons le respect. On est humain et même si c’est parfois dur, j’essaie d’avoir une ligne de conduite. Avec l’âge, tu apprends. Il y a aussi l’éducation que la famille te donne : toujours respecter, même si tu n’es pas d’accord." La situation entre Ryad Boudebouz et l'ASSE semble véritablement dans une impasse.





Par Matthieu