OM : Janvier, le mois de tous les dangers, entre mercato et L1

OM : Janvier, le mois de tous les dangers, entre mercato et L1. Publié par Matthieu le 10 décembre 2020 à 17:35

L'OM a enfin vu prendre fin sa triste campagne en Ligue des champions, mercredi sur la pelouse de Manchester City (0-3), et va pouvoir se concentrer sur la Ligue 1. Mais pas seulement, car le calendrier du mois de janvier risque d'être très chargé pour les joueurs d'André Villas-Boas et pour les dirigeants de l'Olympique de Marseille.

Janvier, un tournant dans la saison de l'OM

L'Olympique de Marseilles'est débarrassé de la Ligue des champions qu'il portait comme un fardeau depuis le début de la saison. La défaite à Manchester City (0-3), la cinquième en six matches de C1, a mis un terme à l'aventure européenne des joueurs d'André Villas-Boas. Ces derniers vont désormais pouvoir se concentrer sur la Ligue 1, qui va leur proposer un calendrier très chargé dès janvier. Actuellement, l'OM est 4e de Ligue 1, à quatre points du PSG mais avec deux matches en retard. Les Marseillais en joueront un dès le 3 janvier, contre le RC Lens, pour rattraper cette rencontre de la 9e journée, reportée pour cause de Covid-19 dans l'effectif lensois. L'OM enchainerai trois matches en une semaine, contre Lens donc, puis face à Montpellier et à Dijon. Huit jours entre le 3 et le 10 janvier qui donneront déjà une orientation sur la deuxième partie de saison de l'équipe.

L'OM n'aura ensuite pas le temps de souffler. En effet, la LFP vient de programmer le Trophée des champions trois jours après le match face au Dijon FCO, le 13 janvier, qui verra l'Olympique de Marseille opposé au PSG, en tant que dauphin du club vainqueur de la Ligue 1, de la Coupe de France et de la Coupe de la Ligue la saison dernière. Les Parisiens voudront sûrement prendre leur revanche après le succès de l'OM au Parc des Princes (1-0) en début d'exercice. Le match se déroulera au stade Bollaert-Delelis de Lens.

La crainte du mercato pour l'OM

Il faudra parallèlement une excellente gestion du mercato pour les dirigeants de l'OM. Le club est à la recherche de quelques renforts, potentiellement en attaque et en défense. Plusieurs pistes sont étudiées mais rien n'est encore concret. En revanche, sous l'injonction du propriétaire Frank McCourt, l'Olympique de Marseille risque d'effectuer quelques ventes. Et si possible bénéfiques. Ainsi, Nemanja Radonjic, Duje Caleta-Car ou encore Florian Thauvin, en fin de contrat, pourraient changer de crèmerie. Le pire pour l'effectif d'André Villas-Boas serait de perdre Boubacar Kamara, l'un des hommes clés de l'effectif de l'entraîneur portugais, très convoité pour le mercato à venir et dont la valeur est l'une des plus élevées de l'équipe. Trop de défaites et un affaiblissement général de l'effectif pourraient coûter dès janvier son bon début de saison à l'OM.





Afficher les commentaires