ASSE : Le projet de Claude Puel a du plomb dans l'aile

ASSE : Le projet de Claude Puel a du plomb dans l'aile Publié le 12 janvier 2021 à 10:15

L'ASSE s'est inclinée en Ligue 1 pour la première fois depuis sept matches, sur la pelouse du Stade de Reims (1-3), samedi. Mais c'est en interne que l'inquiétude grandit du côté des Verts. Xavier Thuilot, le directeur général proche de Claude Puel, a été remercié et le coach forézien se poserait de sérieuses questions quant à son avenir stéphanois.

Le départ de Thuilot fragilise l'ASSE

La décision a dû faire l'effet d'un coup de massue dans le clan Puel. Xavier Thuilot, directeur général de l'AS Saint-Etienne, arrivé en même temps que l'entraîneur le 4 octobre 2019, va quitter le club. Il sera très probablement remplacé par un ancien du club, Jean-François Soucasse, parti au Toulouse FC entre temps. Une nomination choisie par Roland Romeyer en personne, comme une reprise en main de l'ASSE au nez et à la barbe de Claude Puel. "Puel, quand il a dégagé Ruffier ou Perrin, il pouvait jouer les gros bras car il avait le bras armé de l’administration derrière lui, à savoir Xavier Thuilot. Aujourd’hui, que va dire le groupe en voyant que le plein pouvoir de Puel s’est effrité ?", a interrogé le journaliste Timothée Maymon sur RMC.

Le rôle de Claude Puel ne va plus être le même à Saint-Etienne. "Maintenant, Puel va se résumer au sportif, explique le journaliste. Il y a aussi une urgence sportive pour le club. Je suis un peu perplexe par rapport à ça. Ce départ de Thuilot aura des conséquences. C’est probablement la fin de l’effet Puel à l'ASSE. Sainté n’a pas de garanties. La séparation est réelle et elle aura des conséquences pour Puel. Elles seront assez lourdes et assez rapides..." Si "à l’Étrat, on continue de penser avec force qu’il est l’homme de la situation et que ses prérogatives sportives restent inchangées", relate encore RMC, c'est désormais le clan Puel qui se pose des questions...

Le projet de Puel rapidement avorté ?

Avec des bâtons dans les roues, le coach de l'AS Saint-Etienne ne se verrait pas en capacité de mener son projet, débuté il y a un peu moins d'un an et demi, à bien. "Il n’a pas apprécié la tournure des événements et pourrait être amené à réfléchir sur son cas personnel à l'ASSE", explique un proche de l'entraîneur des Verts, selon des propos rapportés par Le Progrès. "Indubitablement, il se retrouve isolé par le départ de Thuilot, mais il sait qu’abandonner le navire dans la situation actuelle ne servirait personne et sûrement pas son image. Puel reste donc l'entraîneur des Verts, mais il est probable que son projet sur trois ans à Saint-Etienne n’aille pas à son terme", conclut la radio sportive. Avec un mercato réussi et de bons résultats, l'atmosphère pourrait se détendre à l'ASSE qui, quoi qu'il en soit, devra sortir un très gros chèque de ses caisses si elle veut mettre un terme à l'aventure avec Claude Puel. Et ça, ça n'est pas possible dans l'état actuel des choses...





Par Matthieu