ASSE : Caïazzo et Romeyer cités dans un scandale de 4 M€

Bernard Caïazzo et Roland Romeyer, les deux présidents de l'ASSE. Publié le 27 janvier 2021 à 15:00

Alors que l'ASSE va mal en Ligue 1, les deux présidents du club ligérien, Roland Romeyer et Bernard Caïazzo, sont cités dans une affaire de dividendes s’élevant jusqu’à 4 millions d'euros. En pleine crise financière, cette nouvelle ne plaît pas du tout du côté de Saint-Etienne...

Romeyer et Caïazzo ont-ils toujours perçu des dividendes depuis 2013 ?

Roland Romeyer et Bernard Caïazzo, les deux propriétaires de l'ASSE sont accusés de mauvaise gestion. Alors que leur club ne se porte pas bien, tant sur le plan sportif que financier, ils se seraient partagé des dividendes comme si les caisses du club étaient renflouées. D’après les révélations du compte Twitter @VertsEnColere, le président du directoire de l’AS Saint-Étienne et son binôme président du conseil de surveillance se sont versé 600 000 euros depuis 2013. Cela sans tenir compte des difficultés financières du club stéphanois. La source croit savoir que le montant cumulé des sommes que les deux dirigeants se sont attribuées jusqu’à ce jour est monté à 4 millions d'euros.

« La presse a écrit souvent que BC et RR "renonçaient" à leurs dividendes, ce dernier déclarant même en 2015 : "Mes dividendes, ce sont quand on gagne et que je vois les gens heureux" », a rappelé VertsEnColere, avant de faire sa révélation sur la gestion mis en cause de Roland Romeyer et Bernard Caïazzo. « En réalité, si la SASP ne verse plus de dividendes, ASSE GROUPE en verse depuis 2013 […] Depuis 2016, ASSE GROUPE verse même plus de dividendes (3M€) qu’elle ne réalise de chiffre d’affaires (environ 1,9 M€). Sur l’exercice 2019, ces dividendes montent même à leur seuil le plus haut : 1 M€ […] Notons que ces fonds, une fois sortis d'ASSE GROUPE, ne peuvent être suivis, la holding VIRIDIS ne publiant plus aucun bilan comptable public depuis 2013 (ce qui peut être légal si une demande de dérogation a été établie) », a expliqué le compte, sur les réseaux sociaux.

L'ASSE dans le dur sportivement et financièrement

L'ASSE est 16e de Ligue 1 avec 19 points en 21 journées disputées. Les Verst sont donc menacés de relégation en Ligue 2. Ils n'ont que 4 points de plus que le barragiste (Dijon FCO) et aussi le premier club relégable (Nîmes Olympique). L'équipe de Claude Puel est la 4e pire défense du championnat avec 35 buts concédés. Avec 20 buts marqués, elle est également la 3e pire attaque, justement derrière les Dijonnais et les Nîmois. Contrainte de se renforcer lors de ce mercato d'hiver, afin d'espérer se sauver de la descente en division inférieure, l'AS Saint-Étienne n'a pas les moyens pour recruter. Elle s'est d'ailleurs lancé dans une opération de réduction de la masse salariale, depuis l'été 2020, en se séparant des joueurs aux gros salaires.





Par ALEXIS