Stade rennais Mercato : Un indésirable vers l'Angleterre ?

James Léa Siliki sur le départ au Stade rennais Publié le 28 janvier 2021 à 06:30

En manque de temps de jeu au Stade rennais, James Léa Siliki pourrait quitter le SRFC cet hiver. Aux dernières nouvelles, le milieu de terrain voudrait rejoindre un club anglais.

Le choix de Léa Siliki déjà connu ?

Ces dernières semaines, Clément Grenier a retrouvé sa place de titulaire au Stade rennais. Le retour en grâce de l’ancien lyonnais condamne notamment James Léa Siliki. Le milieu de terrain n’entre plus dans les plans de Julien Stéphan. Le coach du SRFC n’a plus aligné le milieu de 24 ans depuis le 20 décembre. Depuis la reprise, l’ancien guingampais n’a pas été convoqué par son entraîneur. Cette saison, il n’a disputé que 10 rencontres (toutes compétitions confondues), dont 6 titularisations, avec Rennes. Au vu de sa situation, James Léa Siliki serait ouvert à un départ dès cet hiver. L’Équipe assure même que cet indésirable aurait déjà choisi sa prochaine destination.

Discussions annoncées entre le Stade rennais et Watford

Le quotidien sportif croit savoir que James Léa Siliki serait ouvert à un départ vers Watford. Relégués en Championship (D2 anglaise) la saison dernière, les Hornets pourraient signer leur retour en Premier League au terme de l’exercice en cours. Les hommes de Xisco pointent à la 3e place du championnat après 26 journées. La perspective de découvrir l’élite du football anglais enchanterait donc le milieu du SRFC selon le média spécialisé. Lequel indique d’ailleurs que le club breton et la formation anglaise ont déjà entamé les négociations. Pour le moment, les deux parties ne sont pas encore tombées d’accord. Elles doivent notamment s’entendre sur la formule du recrutement de Siliki. Deux options sont sur la table : un prêt avec option d’achat ou un transfert sec. À Watford, le natif de Sarcelles pourrait notamment retrouver l’ancien rennais Ismaïla Sarr. Le Sénégalais a rejoint les Hornets lors de l’été 2019 contre 30 millions d’euros.





Par Ange A.