ASSE : Que des bonnes nouvelles pour Claude Puel avant Reims

ASSE : Que des bonnes nouvelles pour Claude Puel avant Reims Publié le 19 février 2021 à 13:30

L'ASSE retrouve le Stade de Reims seulement quelques semaines après leur match aller en Ligue 1, remporté par les Champenois (3-1). Mais la situation a changé depuis ce match de début janvier. Les Stéphanois se sont renforcés au mercato et ont retrouvé le goût de la victoire, avec dix points pris sur les douze derniers possibles en championnat. Une bouffée d'air pour les joueurs de Claude Puel, qui veulent continuer cette bonne série et enfin voir la zone rouge s'éloigner. À égalité de points avec Reims, l'AS Saint-Etienne peut faire un très joli coup samedi (13h), à Geoffroy-Guichard.

L'ASSE a eu sa prise de conscience

La claque reçue contre l'Olympique Lyonnais à domicile (0-5) a sûrement fait l'effet d'un electrochoc aux joueurs de l'ASSE. Mais pas seulement, estime Yvan Neyou : "La venue des supporters, il ya trois semaines, nous a sans doute mis un peu face à nos responsabilités. On sait qu'ils sont encore là dans dix ou quinze ans", a déclaré le jeune stéphanois en conférence de presse, avant de recevoir Reims à un horaire inédit samedi (13h). Les Verts évoluent maintenant avec "un état d'esprit conquérant", faisant "moins d'erreurs" avec plus de concentration. Un groupe qui murit, tout simplement.

Pour la venue de Reims, Claude Puel dispose d'un groupe presque à 100%. "Il y a quelques bobos, mais tout le monde est sur le pont et disponible, s'est satisfait l'entraîneur de l'ASSE. Retsos l’est. L’effectif est conséquent. Avec l’élimination en Coupe, ce n’est pas évident de concerner un maximum de joueurs." Il faudra donc faire des choix pour la fin de saison, si l'effectif est enfin épargné par les blessures et le Covid-19. Car rien n'est fait. "On joue toujours le maintien, même si on a une bonne période. Tout le monde s’accroche. On a des points à prendre, quatorze minimum à aller chercher. Chaque match est décisif", a prévenu Claude Puel.

Reims, un mauvais souvenir pour les Verts

Mais le technicien forézien ne veut pas non plus faire de plan sur la comète : "Pour le moment, on est là où on est, concentré sur le match contre Reims, dont l’aller reste un douloureux souvenir. Ce sera différent du match à Rennes (victoire 2-0), où il faudra avoir le ballon. On a été efficace et ça fait du bien. Ça nous avait manqué. Je ne préfère pas trop parler du match aller à Reims. Il y a eu beaucoup de choses contraires indépendantes de notre volonté et qui ont influé sur le résultat final."

De son côté, David Guion, l'entraîneur rémois, s'attend à un match compliqué pour cette 26e journée de Ligue 1. "Le calendrier fait qu'on les a joués le mois dernier. C'est une équipe que l'on connaît donc bien. On avait fait un match intéressant dans l'efficacité avec de jolis buts. Ça avait été un match accompli de notre part. C'est une équipe qui a depuis gagné en maturité. Elle s'est aussi renforcée à la trêve, avec Modeste et Cissé. Cette formation reste deux deux victoire, ce n'est pas étranger au retour de ces joueurs d'expériences."





Par Matthieu