Vente OM : Pas de rachat, ni départ d'Eyraud, ni apaisement...

Vente OM : Pas de rachat, ni départ d'Eyraud, ni apaisement... Publié par Matthieu le 23 février 2021 à 11:00

Coup de froid dans le dossier "Vente OM". Alors que les groupes officiels des supporters de l'OM font front commun contre la direction olympienne, demandant instamment le départ du président Jacques-Henri Eyraud, qui s'est mis toute une ville à dos, les dirigeants du club, notamment le head of business, Hugues Ouvrard, a fermé toutes les portes. Celle d'un rachat de l'Olympique de Marseille, comme celle d'un départ de Jacques-Henri Eyraud. Les dirigeants olympiens semblent être entrés dans une guerre de position avec les fans du club et ne comptent absolument rien lâcher.

La direction de l'OM ne lâchera rien

Vendredi, à l'occasion d'une conférence de presse exceptionnelle, les supporters de l'OM ont choisi l'unité face à Jacques-Henri Eyraud et la présidence du club. Tous les groupes officiels étaient représentés, demandant à l'unisson le départ du président de l'Olympique de Marseille. "Nous sommes la voix des milliers de supporters écœurés de la politique des dirigeants. Nous ne voulons pas de votre modèle américain et nous retenons surtout votre responsabilité, Jacques-Henri Eyraud. Nous ne vous reconnaissons plus comme dirigeant de l'OM, il est temps de partir", avait lâché dans un communiqué Christian Cataldo, responsable des Dodgers. Rachid Zeroual, figure des South Winners, avait surenchéri : "En cas de refus de partir, nous demanderons à tous les Marseillais de manifester, nous irons auprès de la préfecture. Il (Jacques-Henri Eyraud) n’est plus personne à Marseille. Il ne lui reste qu’à prendre l’avion pour rentrer à Eurodisney ou Los Angeles. Quand il parle avec nous, il se croit plus intelligent. Nous sommes une famille, tout ce que l’on veut, c’est un président qui aime le football."

Dans l'édition de ce mardi de La Provence, des propos tenus par Hugues Ouvrard, head of business de l'OM et signataire des mises en demeure envoyées aux groupes de supporters la semaine dernière, à des membres d'OM Nation (supporters du club à l'étranger) ont été révélé. Et il n'a pas joué la carte de l'apaisement, loin de là. "Si Eyraud va partir ? Non. Frank (McCourt) a renouvelé sa confiance à Jacques-Henri, il pense que « JHE » est la bonne personne à la tête de l'OM. C’est son club, il a mis 370 millions d’euros dedans, il a le droit de décider qui le dirige. Je ne vous dis pas qui doit être le dirigeant de vos associations. La gouvernance d’une entreprise appartient à son propriétaire. Ce n’est pas en criant « Je veux la tête du roi » qu’on obtient la tête du roi. Jacques-Henri a fait des erreurs, mais il a fait progresser le club aussi", aurait expliqué le dirigeants aux supporters de l'OM à l''étranger, dont les communiqués contre la direction, venus des quatre coins du monde, ont fleuri sur les réseaux sociaux ces derniers jours.

Le dossier Vente OM refroidi

Et l'Olympique de Marseille et ses dirigeants ne lâcheront rien, y compris sur le dossier Vente OM. Les dernières révélations faisaient état d'un rachat quasiment "bouclé", selon les termes du journaliste Thibaud Vézirian, lui aussi mis en demeure par le club. La Kingdom Holding Company saoudienne s'emparerait du club pour 480 millions d'euros. Mais "le club n’est pas à vendre", a réaffirmé Ouvrard. "On n’a jamais reçu d’offre, ni d’une personne en Arabie Saoudite, ni en Tunisie ou en France. Rien. Le projet de Frank McCourt est à long terme. (…) Le club ne sera pas vendu, car il n’est pas à vendre." Le feuilleton est donc loin d'être fini du côté de l'OM et personne ne compte visiblement dresser le drapeau blanc...





Afficher les commentaires