OL - Stade Rennais : Rudi Garcia avance à petits pas

OL - Stade Rennais : Rudi Garcia avance à petits pas Publié par Matthieu le 03 mars 2021 à 13:45

L'OL a moins la cote en 2021 qu'en fin d'année dernière. Les joueurs de Rudi Garcia semblent marquer un peu le pas, alors que débute le sprint final à quatre pour le titre en Ligue 1. Du LOSC, Paris SG et AS Monaco, c'est l'Olympique Lyonnais qui a pris le moins de point depuis début janvier. Et les Gones viennent de glisser à la troisième place du classement après leur match nul au Vélodrome face à l'Olympique de Marseille (1-1). Ils sont désormais un point derrière le PSG et une unité devant l'AS Monaco, qui semble inarrêtable en ce moment. L'entraîneur lyonnais va devoir trouver la solution dès ce mercredi soir, face au Stade Rennais.

L'OL marque le pas en 2021

L'OL était la seule équipe du trio de tête à ne pas jouer l'Europe cette saison, mais les cartes sont désormais rebattues. Seul reste en lice l'équipe de Mauricio Pochettino, en bonne voie pour se qualifier pour les quarts de finale de la Ligue des champions. Pourtant, Lyon manque de constance depuis quelques semaines et, surtout, n'arrive pas à tuer ses matches. "À part à Marseille, justement, on gagne généralement les matches dans lesquels on ouvre le score, a fait remarquer Rudi Garcia. Il y a plutôt, c'est vrai, des périodes où on est moins bien, mais c'est parfois la fin de la première période, on ne peut pas dire que c'est systématiquement la fin du match. Mais à Brest, oui, on menait 3-0 et on a fini moins bien (3-2), et à Marseille, je l'ai dit dimanche, on s'est arrêté de jouer. Il y a un ensemble de causes. On fait moins de courses offensives, notamment."

Pas le droit à l'erreur contre le Stade Rennais

Et l'élan de l'OL a été plombé cette année par la défaite à domicile contre le club entraîné par Frédéric Antonetti. "Pour notre bilan 2021, le match contre Metz (0-1) nous coûte cher, mais il ne faut pas s'alarmer, a nuancé l'entraîneur de l'OL. Par exemple, on vient de prendre quatre points sur six à l'extérieur et ce sont surtout nos derniers matches à domiciles qui nous pénalisent." Voilà pourquoi il ne faudra pas se laisser aller à la suffisance contre le Stade Rennais, ce mercredi soir (19h) au Groupama Stadium. Des Bretons qui ont à leur tête Philippe Bizeul, passé par l'Olympique Lyonnais. "Je l'ai croisé, parce qu'il travaillait avec Gueida Fofana et l'équipe réserve, mais on n'a pas eu beaucoup l'occasion d'échanger", a commenté Rudi Garcia, qui ne devrait pas croiser Bruno Génésio, également ancien Gone et attendu du côté de Rennes. L'occasion de changer son fusil d'épaule pour Garcia, comme avec la présence de Cherki contre l'OM ? "Après, je le dis depuis longtemps, avoir 35 minutes en fin de match compte autant que 55 minutes au début. Le critère, c'est de travailler pour le collectif, et les stats sont importantes, aussi." Rendez-vous ce mercredi soir pour la réaction lyonnaise.



Afficher les commentaires