PSG Mercato : Une folie de Nasser Al-Khelaïfi dévoilée !

Nasser Al-Khelaïfi, président du PSG. Publié par JEAN-LUC D le 01 avril 2021 à 18:00

A quelques mois de l’ouverture du marché des transferts de l’été, les rumeurs les plus folles grossissent au fil des jours. Et la presse italienne vient de rappeler une folie de Nasser Al-Khelaïfi et du PSG pour un crack de la Serie A.

PSG : Nasser Al-Khelaïfi voulait Donnarumma

Depuis son arrivée durant l’été 2019, Keylor Navas enchaîne les bonnes performances au sein de l’effectif du PSG. Avec l’international costaricien de 34 ans, le Paris Saint-Germain siège désormais parmi les clubs européens disposant d’un grand gardien de but. L’ancien du Real Madrid fait l’unanimité sur son apport dans la progression des Parisiens en Ligue des Champions. Mais d’après un journaliste italien, le natif de San Isidro de El General aurait pu ne jamais débarquer dans la capitale française puisque Nasser Al-Khelaïfi visait un autre nom ronflant pour les cages des Rouge et Bleu.

En effet, dans son Podcast Here we go, Fabrizio Romano a révélé ce jeudi que le Paris SG avait formulé une offre incroyable en 2017 pour tenter d’arracher Gianluigi Donnarumma à l’AC Milan. « Il y a 3 ans, le PSG lui offrait quelque chose d’incroyable. Comme une limousine pour Donnarumma, une énorme maison pour sa famille et un énorme salaire de 12M€ par saison, mais il a décidé de prolonger avec le Milan AC », a écrit le spécialiste du mercato sur son compte Twitter.

Gianluigi Donnarumma sur le départ cet été ?

En fin de contrat le 30 juin prochain, le gardien de but de 22 ans n’a toujours pas paraphé un nouveau bail avec les Rossoneri. Selon Sky Italia, le portier de la Squadra Azzura aurait déjà refusé deux offres de sa direction. Le média sportif explique notamment que la première proposition milanaise pour le compatriote de Marco Verratti prévoyait un salaire de 6 millions d’euros par an avec un bonus d’un million en cas de qualification en Ligue des champions.

Après le refus de Donnarumma, la direction de l’AC Milan serait revenue à la charge avec une seconde comprenant un engagement couvrant les cinq prochaines saisons, un salaire de 7 millions d’euros et un bonus d’un million à chaque qualification pour une coupe d’Europe. Conscient que sa situation actuelle peut lui permettre un contrat beaucoup plus onéreux, le protégé de Mino Raiola attendrait désormais de voir si le club lombard est à même de rehausser encore plus sa proposition. Reste à savoir si ce dossier est toujours d’actualité dans la capitale française.



Afficher les commentaires