Liverpool : À Madrid, Jürgen Klopp et les Reds déjouent encore

Liverpool : À Madrid, Jürgen Klopp et les Reds déjouent encore Publié par Matthieu le 07 avril 2021 à 13:30

Liverpool est en grand danger après sa défaite (1-3) sur la pelouse du Real Madrid en quart de finale aller de la Ligue des champions. Les joueurs de Jürgen Klopp ont été trop passifs face à ceux de Zinédine Zidane. L'entraîneur allemand des Reds a regretté le manque d'intensité de ses joueurs, piégés par Vinicius à deux reprises. Il faudra faire un bien meilleur match à Anfield Road la semaine prochaine pour espérer rejoindre le dernier carré de la compétition. Heureusement, le but de Mohamed Salah maintient l'espoir.

Liverpool retombe dans ses travers à Madrid

Liverpool a déjoué et est retombé dans ses travers à Madrid, quelques jours après une victoire peut-être en trompe-l'oeil contre Arsenal (3-0). Contre le Real, Liverpool a subi la loi des joueurs de Zinédine Zidane, souvent transcendés par la Ligue des champions quand viennent les matches décisifs. Côté Reds, il a manqué l'intensité de ces grands chocs européens. "Si on veut aller en demi-finales, il faut gagner le droit de les disputer, a simplement lâché Jürgen Klopp en conférence de presse. Et cela n'a pas été notre cas ce soir (mardi), surtout en première période. Donc la seule chose positive que je peux dire sur ce match, à part le fait qu'on ait marqué un but, c'est qu'on n'est qu'à la mi-temps de cette confrontation. On n'a tout simplement pas joué un assez bon football pour créer davantage de problèmes au Real."

Jürgen Klopp espère autre chose au retour

"Je pensais vraiment que c'était possible, mais on n'a pas réussi à le montrer ce soir (mardi), donc il faudra le montrer au prochain match, a continué l'entraîneur allemand de Liverpool. On leur a trop facilité la tâche. Il nous faudra plus d'intensité quand on a le ballon. On ne peut pas vraiment défendre contre la vitesse du Real si on perd le ballon au pire moment. Quand on perd le ballon mais qu'on est en bonne position pour faire le contre-pressing, ce n'est pas un problème. Mais on l'a perdu au pire moment et beaucoup trop facilement, en la mettant dans leurs pieds et on se retrouvait très rapidement dans des un contre un avec des joueurs de classe mondiale et c'est vraiment pas cool pour qui que ce soit qui se retrouve en face." La semaine prochaine en Angleterre, il faudra retrouver la folie qui a fait les grandes soirées européennes de Liverpool ces dernières années.



Afficher les commentaires