FC Nantes : La grosse promesse de Nicolas Pallois après l’OL

Nicolas Pallois ne veut rien lâcher jusqu’à la fin. Publié par JEAN-LUC D le 19 avril 2021 à 22:45

Nicolas Pallois et le FC Nantes ont concédé leur troisième défaite de rang dimanche face à l’OL, à l’occasion de la 33e journée de Ligue 1. Après la rencontre, le défenseur central des Canaris a évoqué la fin de la saison et la situation actuelle de son équipe.

FCN : Nicolas Pallois ne veut rien lâcher

Actuel 19e de Ligue 1, le FC Nantes file tout droit vers une relégation en Ligue 2 la saison prochaine. Battue dimanche par l’Olympique Lyonnais de Rudi Garcia (1-2) à la Beaujoire, l’équipe conduite par Antoine Kombouaré se doit de relever la tête assez rapidement pour éviter la descente. À cinq journées de la fin du championnat, le défenseur nantais Nicolas Pallois ne semble pas s'inquiéter de la situation. Bien au contraire, le joueur de 33 ans a confiance en son groupe et pense même que le maintien est toujours possible.

« Il y avait autre chose à faire ce soir (dimanche). On s'est créé des occasions, mais on n'a pas assez frappé au but. C'est le seul regret. La combativité est là. À 2-0, il y a quelques semaines on aurait lâché. Si on répète ce match-là sur les cinq prochains, on va s'en sortir. On sait que c'est dur, mais ça fait 33 matches que c'est dur. Si on se bat comme ça sur les prochaines rencontres, ça va passer. Tout le monde est là, tout le monde a envie de sauver le club, il faut continuer », a déclaré Nicolas Pallois en zone mixte après le match contre Memphis Depay et ses coéquipiers.

Opposés dimanche prochain au RC Strasbourg, les hommes d’Antoine Kombouaré vont devoir trouver les ressources nécessaires pour éviter une nouvelle défaite qui compliquerait sérieusement leur situation déjà fragile. L’ entraîneur du FCN est d'ailleurs parfaitement conscient de la situation.

Antoine Kombouaré tire la sonnette d’alarme

Après le nouveau revers en championnat, Antoine Kombouaré a alerté ses joueurs face à l’urgence de la situation. En conférence de presse, l’ancien coach du PSG a prévenu ses hommes qu’ils n’avaient plus le droit au mauvais pas durant les cinq prochains matches de la saison.

« On n’a plus de jokers. Cela dépend aussi de ce que feront les adversaires. Il ne faut pas se voiler la face. Autant on avait des excuses en jouant Rennes et Lyon, qui sont plus forts que nous, maintenant les cinq équipes qui viennent… On doit faire ce qu’il faut pour les gagner et aller chercher le maintien », confie l'homme coopté pour sauver le FCN de la catastrophe.

« On n’a plus aucune excuse. (...) C’est maintenant qu’on verra si on a le mental et la qualité de jeu pour accrocher des victoires et surtout remonter au classement. Il faudra jouer les matchs pour les gagner, bien défendre et avec des attaquants. Il faudra jouer. Même le nul n’apportera pas grand-chose. Il nous faut des victoires », a lancé le successeur de Raymond Domenech.

Pour rappel, le FC Nantes affrontera le RC Strasbourg (34e journée), Brest (35e), Bordeaux (36e), Dijon (37e) et Montpellier (38e).





Afficher les commentaires