OM Mercato: Le successeur de Sakai prêt à dire oui à Longoria

OM Mercato : Hiroki Sakai va retourner au Japon cet été. Publié par JEAN-LUC D le 18 mai 2021 à 23:15

À un an de la fin de son contrat, Hiroki Sakai a pris la décision de retourner dans son pays le Japon. À la recherche d’un nouveau latéral droit, l’ OM pourrait trouver son bonheur du côté de l’Angleterre.

Mercato OM : Pablo Longoria cible Yan Valery

Hiroki Sakai va faire ses valises du côté de l’Olympique de Marseille. Sous contrat jusqu’au 30 juin 2022, l’international japonais va rentrer au pays plutôt que prévu. Selon le quotidien nippon Nikkan Sport, le défenseur de 31 ans est proche d’une signature en faveur des Urawa Red Diamonds. Le transfert entre l’ OM et le club japonais est estimé à 1,5 million d'euros. En quête d’un nouveau joueur dans le couloir gauche de la défense marseillaise, Pablo Longoria a ciblé Yan Valery, une piste déjà étudiée lors du mercato hivernal passé selon les révélations de nos confrères de Foot Mercato. Tous les feux sont désormais au vert sur ce dossier.

Yan Valery ouvert à un retour en France

Prêté cette saison à Birmingham City par Southampton, le joueur formé au Stade Rennais souhaite se relancer et c’est l’Olympique de Marseille qui pourrait bien en profiter. Le défenseur de 22 ans aimerait avoir plus de temps de jeu la saison prochaine.

« À présent, je n’ai qu’un objectif : me relancer et pourquoi pas revenir en France. Cela reste toujours une ambition de pouvoir me révéler dans mon pays. Je vais donc être à l’écoute des opportunités en sachant que le projet sportif sera le premier critère. Je suis encore jeune et je veux jouer chaque week-end pour continuer à progresser », a expliqué le natif de Champigny-sur-Marne, en région parisienne.

Selon le site sportif, Pablo Longoria a même déjà sondé son entourage et réfléchi très sérieusement à la possibilité de recruter Yan Valéry cet été. Lié à Southampton jusqu’en 2023, Yan Valery est estimé à 4,5 millions d’euros par Transfermarkt.





Afficher les commentaires