OM Mercato : 5 M€, Longoria tient le successeur de Sakai

Après cinq années de bons et loyaux, Hiroki Sakai a décidé de quitter de l'OM. Publié par Timothée Jean le 26 mai 2021 à 06:15

Après cinq années de bons et loyaux services, Hiroki Sakai a décidé de quitter l'Olympique de Marseille cet été. Pour assurer sa succession, le président Pablo Longoria a activé le mercato OM et est tombé sur un joli coup estimé à 5 millions d’euros.

OM : Hiroki Sakai met fin à son rêve marseillais

Cela était pressenti depuis quelques jours, c’est désormais officiel ! Hiroki Sakai ne sera pas un joueur de l’Olympique de Marseille. Après cinq années passées dans la cité phocéenne, le Samouraï bleu a décidé de mettre un terme à son rêve marseillais. « J’ai décidé de quitter l'Europe et de mettre un terme à mon rêve marseillais. Lorsque je suis arrivé, j'avais décidé que l' OM serait bien mon dernier club en Europe et je n'ai pas changé d'avis. Avec 184 matchs joués, j'ai toujours tout donné de moi-même pour ce beau maillot et tous les moments de bonheur, et même ceux de tristesse, resteront un vrai trésor. Je souhaite pour l'avenir de l'OM tout le succès possible avec le coach Sampaoli », a-t-il posté sur les réseaux sociaux.

Suite à son départ, la direction de l’ OM s’active alors pour trouver son digne successeur. Et d’après les informations de Foot Mercato, les dirigeants marseillais ont décidé de se tourner vers Lorient pour renforcer leur défense.

OM : Le successeur de Sakai déniché à Lorient ?

Le média indique en effet que les Marseillais s’intéressent de près au profil d’Andreaw Gravillon. Le jeune défenseur polyvalent, capable d’évoluer dans l’axe comme sur l’aile droite, a réalisé de belles performances sous la tunique de Lorient FC. Prêté par l’Inter Milan, il a disputé 26 rencontres de Ligue 1 cette saison avec les Merlus. Mais l’Olympique de Marseille devra faire face à une rude concurrence sur cette piste défensive.

Andreaw Gravillon a tapé dans l’oeil de nombreux grands clubs. Southampton, Crystal Palace, Leicester, Betis Séville, FC Copenhague, RSC Anderlecht, Stade rennais, mais aussi l’AS Saint-Étienne sont sur le coup. Cette forte concurrence pourrait faire grimper le prix du défenseur de 23 ans, estimé à 5 millions d’euros selon Transfermarkt. De son côté, Andreaw Gravillon n’exclut aucune porte pour son avenir.

« Une fois la saison terminée, on verra avec mes agents si on doit rester à Lorient, retourner à l’Inter, aller autre part. On ne sait pas. On verra. On va attendre la fin de la saison pour voir comment les choses se dérouleront », a-t-il récemment confié.





Afficher les commentaires