OM Mercato : Alvaro Gonzalez tranche pour son avenir à Marseille

Alvaro Gonzalez, défenseur central de l'OM. Publié par ALEXIS le 22 mai 2021 à 11:10

Alvaro Gonzalez ne rate pas une occasion de déclarer sa flamme à l’ OM. À quelques heures du dernier match de la saison, il a encore fait une déclaration concernant son avenir au sein du club phocéen.

Alvaro Gonzalez, « je suis né pour jouer à l' OM »

Alvaro Gonzalez et l’ OM joueront leur dernier match de la saison contre le FC Metz, dimanche (21h). Avec trois points d’avance et une différence de buts plus importante que le RC Lens, ils sont quasi assurés de finir à la 5e place de Ligue 1, synonyme de qualification pour l’ Uefa Ligue Europa. Interrogé par L’Équipe, Alvaro Gonzalez ne cache pas sa frustration de ne pas pouvoir jouer la Ligue des champions la saison prochaine. Néanmoins, il reste attaché à l’Olympique de Marseille comme il l’a confié au quotidien sportif. « J'ai choisi de venir ici, c'est parce que c'est différent, ça sent le football partout », a souligné le défenseur central de l’ OM.

Rappelons que l'Espagnol a été recruté à Villarreal CF lors du mercato estival 2020 contre 4 M€. « La première fois que tu poses un pied à Marseille, tu comprends. Mon rêve, c'était de jouer dans ce genre de club, dans un grand club, alors je ne vais pas me plaindre », a-t-il indiqué. Sous contrat jusqu’en juin 2023 et âgé de 31 ans, Alvaro Gonzalez est parti pour finir sa carrière sous le maillot des Olympiens. C’est en tout cas ce qu’il laisse présager en affirmant :« Parfois, je me dis que je suis né pour jouer à l' OM ».

Un lien fort avec les supporters Marseillais

Alvaro Gonzalez a traversé une période difficile cette saison. Lors du Classico contre le PSG (1-0), il avait été accusé par Neymar d’avoir tenu des propos racistes. Cette étape de son aventure marseillaise a été douloureuse à un point que son niveau de rendement avait été impacté. Il n’a cependant jamais envisagé de quitter le seul club de Ligue 1 à avoir glané une Ligue des champions. « Non, jamais. Je suis heureux ici, j'aime le club. Alors, je veux rester et changer les choses », a-t-il répondu dans les colonnes du journal avant d'évoquer sa relation avec le public du Vélodrome : « j’ai parlé avec les supporters et je leur ai dit : "si vous avez des doutes sur moi, si vous croyez que je suis raciste, alors je m'en irai". Mais tout le monde m'a soutenu ».

Afficher les commentaires