PSG Mercato : Wijnaldum justifie son choix de signer à Paris

Georginio Wijnaldum nouveau joueur du PSG Publié par Ange A. le 12 juin 2021 à 23:30

Georginio Wijnaldum va défendre les couleurs du PSG la saison prochaine. Le milieu de terrain néerlandais s’est confié sur sa signature au PSG, lui qui était également pisté par le FC Barcelone.

Wijnaldum proche de signer au Barça cet été

Le Paris Saint-Germain a bouclé une signature low-cost cet été. À l’affût de quelques stars libres cet été, le PSG a réussi à convaincre Georginio Wijnaldum de rejoindre ses rangs. Le milieu de terrain s’est engagé jusqu’en 2024 avec le nonuple champion de France. Dans la course à la signature de l’ancien de Liverpool, Paris a notamment été plus convaincant que le FC Barcelone. Présent en conférence de presse à la veille d’un match des Pays-Bas, le nouveau milieu parisien a confirmé l’intérêt du Barça. Il révèle d’ailleurs avoir discuté avec les représentants des Blaugranas sans parvenir à un accord. « Juste avant la fin du championnat, le Barça est devenu très concret. Je pensais y aller J’ai négocié avec Barcelone pendant quatre semaines mais malheureusement, nous ne sommes pas parvenus à un accord », a assuré le Néerlandais devant les journalistes.

Le facteur X en faveur du Paris Saint-Germain

Georginio Wijnaldum dernière signature du PSG

Les négociations infructueuses avec le FC Barcelone, Georginio Wijnaldum a été approché par le Paris Saint-Germain. Le club de la capitale lui propose notamment un juteux contrat. Mais ce n’est pas le seul élément qui a joué en faveur des Rouge et Bleu comme l’assure le milieu de 30 ans. « J’admets que je gagne plus au PSG, mais ce choix n’est pas seulement une question d’argent […] Le Paris Saint-Germain a été plus rapide et plus décisif. Et le projet qu’ils ont là-bas m’attire vraiment », a confié le joueur passé par le PSV. En attendant les présentations officielles dans la capitale, le Néerlandais veut aborder l’Euro 2020 l’esprit tranquille. Les Oranjes débutent leur campagne ce dimanche contre l’Ukraine.





Afficher les commentaires