LOSC Mercato : Christophe Galtier à l’OGC Nice, c’est imminent !

Christophe Galtier est attendu à l' OGC Nice. Publié par Timothée Jean le 21 juin 2021 à 16:00

Il n’y a plus vraiment de doutes. Christophe Galtier va succéder à Patrick Vieira sur le banc de l’ OGC Nice. L’officialisation de son arrivée au Gym devrait tomber dans les prochains jours, selon les informations de RMC Sport.

LOSC Mercato : Christophe Galtier attendu à Nice

Après une excellente saison sur le banc du LOSC, couronné du titre de champion de France, Christophe Galtier a pris la décision de quitter le club nordiste cet été. Le coach français veut relever un nouveau défi sous d’autres cieux et l’a déjà fait savoir aux dirigeants lillois. Cette volonté de départ a attiré l’attention de plusieurs écuries. Un temps annoncé à Naples ou encore du côté de l’Olympique Lyonnais pour prendre la place de Rudi Garcia, Christophe Galtier devrait finalement poser ses valises à l’ OGC Nice pour la saison prochaine.

Emballé par le projet des Aiglons, l’ancien entraîneur stéphanois n’a pas hésité longtemps pour trancher sur son avenir. Selon les informations de RMC Sport, les deux parties ont déjà bouclé un accord et Christophe Galtier devrait rallier le Gym dans les prochains jours. Si rien n’est encore officiel dans ce dossier, cela ne saurait tarder.

Le Gym n’a pas l’intention de surpayer

De son côté, le président du LOSC souhaite conserver son entraîneur du moins jusqu’à la fin de son bail expirant en juin 2022. Mais Olivier Létang sait qu’il est impossible de le retenir contre son gré. Pour se donner le temps de remplacer Christophe Galtier, la direction lilloise souhaite que le Gym clarifie le plus rapidement possible sa position pour l'entraîneur.

Le président Olivier Létang a d’ailleurs mis la pression sur le Gym, demandant aux Aiglons de clarifier leur position. Les Lillois réclameraient le prix fort, soit environ 18 M€ pour laisser filer Galtier. Sauf que le Gym, porté par le milliardaire Jim Ratcliffe, n’a pas l’intention de surpayer. D’après le quotidien sportif, un accord entre les deux écuries devrait être trouvé pour un chèque compris entre 2 et 3 M€. Ce mouvement deviendra officiel dans les prochains jours.

Afficher les commentaires