OL Mercato : Onana détourné de Lyon par un cador italien ?

L'OL menacé  pour André Onana Publié par Ange A. le 16 juillet 2021 à 07:25

Alors qu’un accord entre l’Olympique Lyonnais et André Onana était annoncé, le portier de 25 ans pourrait ne pas débarquer à l’OL. Le gardien de but camerounais pourrait poser ses valises chez un géant de Serie A.

Vers un revirement dans le dossier Onana ?

Nouvel entraîneur de l’Olympique Lyonnais, Peter Bosz a déjà enregistré deux renforts cet été. Damien Da Silva et Henrique ont rejoint Lyon en tant que joueurs libres. Le nouvel entraîneur lyonnais espère accueillir un renfort défensif. Le technicien néerlandais souhaite retrouver une vieille connaissance comme recrue durant l’été. Le coach de l’OL pousse pour l’arrivée d’André Onana chez les Gones au mercato. Un accord entre Lyon et le portier de 25 ans a même déjà été évoqué par L’Équipe. Mais aux dernières nouvelles, le club rhodanien pourrait se faire doubler dans ce dossier. La presse italienne indique que l’international camerounais (17 sélections) pourrait plutôt découvrir le championnat italien où un cador de Serie A lui fait des avances.

Un sale coup d’un cador de Serie A contre Lyon révélé

André Onana sur les tablettes de l'Inter Milan

Le portail italien TuttoMercatoWeb assure en effet que l’Inter Milan n’a pas renoncé à signer André Onana. Selon cette source, le champion d’Italie souhaite enrôler le Camerounais en tant que joueur libre. Faute de liquidités, les Nerrazzuri négocieraient avec l’ancien de la Masia pour qu’il aille au bout de son contrat avec l’Ajax Amsterdam. Ceci afin de le recruter libre dans un an. Seulement, il n’est pas certain que le vœu de l’Inter se réalise. Voir le Camerounais quitter le champion des Pays-Bas, pourtant disposé à le vendre cet été, en tant que joueur libre ne semble pas une option envisagée. L’Olympique Lyonnais garde donc ses chances de recruter André Onana, à condition de mettre le prix de peur de voir une autre menace surgir. Pour le quotidien national, le club néerlandais réclame au moins 10 millions d’euros. Un montant que Lyon tente de négocier à la baisse.





Afficher les commentaires