LOSC Mercato : Trois offres refusées pour une pépite belge !

Le LOSC est passé à l’action pour s’attacher les services d'Hugo Siquet. Publié par Timothée Jean le 19 juillet 2021 à 13:25

En quête de renfort défensif, le LOSC est passé à l’action pour s’attacher les services du latéral droit de Standard de Liège, Hugo Siquet. Mais le club lillois fait face à un problème épineux dans ce dossier.

Le LOSC passe à l’action pour Hugo Siquet

Latéral droit du Standard de Liège, Hugo Siquet va vivre un mercato estival très mouvementé. Le joueur de 19 ans sort d’une belle saison avec le club belge, comptabilisant 8 passes décisives en 30 apparitions. Des performances qui suscitent l’intérêt de plusieurs clubs européens. En France, le LOSC s’active pour l’attirer au sein de son effectif.

Selon les informations dévoilées par La Dernière Heure, les dirigeants lillois ont entamé des négociations avec leurs homologues belges depuis une semaine et auraient formulé trois offres au Standard de Liège pour tenter d'arracher la signature d'Hugo Siquet. Des offres intéressantes, mais vite repoussées par le Standard de Liège. Le quotidien belge explique que le LOSC aurait proposé pas moins de 4 millions d’euros pour la pépite belge. Le Standard ne ferme pas la porte pour son jeune joueur, mais attendrait une offre comprise entre 6 à 7 millions d'euros avant de libérer son joueur, également pisté en Bundesliga.

Le LOSC devra revoir son offre à la hausse

Autant dire que les dirigeants de Lille OSC vont devoir revoir leur offre à la hausse s’ils veulent s’attacher les services de Hugo Siquet lors de ce mercato estival. Dans le cas contraire, le latéral droit pourrait prendre une autre destination. À la recherche d’un nouveau défenseur, le RB Leipzig serait également sur les traces du jeune joueur et envisagerait de passer à la vitesse supérieure dans ce dossier. Reste désormais à savoir quel prétendant sera prêt à répondre favorablement aux exigences financières du Standard de Liège. Brillant en Jupiler Pro League, le joueur de 19 ans serait quant à lui ouvert à l’idée de changer d’air à une année de la fin de son contrat expirant en juin 2022.

Afficher les commentaires