ASSE Mercato : Les Verts à fond sur un buteur du PSG ?

Claude Puel attend du renfort à l'ASSE Publié par Ange A. le 22 juillet 2021 à 04:50

Après l’expérience ratée avec Anthony Modeste, l’AS Saint-Étienne espère recruter un véritable renfort offensif cet été. Dans ce sens, l’ ASSE prospecte du côté du Paris Saint-Germain pour signer un nouvel atatquant.

Un buteur du PSG dans le viseur de l’ ASSE

Annoncé sur le départ, Romain Hamouma va encore arborer le maillot de l’AS Saint-Étienne la saison prochaine. L’attaquant de 34 ans a finalement rempilé pour un an avec le club ligérien. Cet atout offensif prolongé, Claude Puel attend toujours du renfort en attaque. Renforcer ce secteur de jeu est l’une des priorités du coach de l’ ASSE cet été. Une recrue en défense reste également attendue du côté du Forez. Après le départ du flop Anthony Modeste (arrivé en prêt en hiver de Cologne), l’entraîneur stéphanois voudrait disposer d’un véritable buteur pour la saison à venir. Le technicien castrais en pincerait pour un jeune attaquant du Paris Saint-Germain. Foot Mercato révèle en effet un intérêt de Saint-Étienne pour Arnaud Kalimuendo.

Grosse concurrence pour Kalimuendo

Arnaud Kalimuendo pisté par Saint-Étienne et Lille

D’après les informations du média en ligne, le titi parisien a tapé dans l’œil de l’AS Saint-Étienne. Il revient d’un prêt prometteur du Racing Club de Lens avec qu’il a disputé sa première saison dans l’élite. Au cours de sa pige chez les Sang et Or, l’avant-centre de 19 ans a planté 8 buts et délivré 6 passes décisives en 32 apparitions. Suffisant pour en faire une cible de choix pour Claude Puel cet été. Mais l’entraîneur de l’ ASSE devra se méfier d’un gros concurrent en Ligue 1 et de clubs italiens dans ce dossier. La même source révèle notamment un intérêt du Lille OSC, champion de France en titre, pour Arnaud Kalimuendo. Ce dernier est coté à 10 millions d’euros sur Transfertmarkt. Son contrat avec le club de la capitale court jusqu’en 2024. Reste plus qu’à savoir si les Verts, dans l’attente d’un nouveau propriétaire, trouveront les arguments pour l’enrôler cet été.





Afficher les commentaires