ASSE Mercato : Avec peu de moyens, Claude Puel a marqué des points

Claude Puel, entraîneur et manager général de l' ASSE. Publié par ALEXIS le 04 août 2021 à 16:15

Nommé entraîneur et manager général de l’ ASSE le 4 octobre 2019, Claude Puel a initié une politique de restructuration du club ligérien. Son travail de presque 2 ans est apprécié par l’un de ses anciens collaborateurs, Julien Cordonnier (ex-scout en chef des Stéphanois).

ASSE : Cordonnier, « Puel a permis au club de se remettre à flot »

Claude Puel a marqué des points aux yeux de Julien Cordonnier, ancien membre de la cellule recrutement de l’ ASSE. Selon ce dernier, l’entraîneur des Verts a réussi à restructurer les finances du club grâce à sa politique de dégraissage de l’effectif stéphanois et la réduction de la masse salariale de l’équipe professionnelle. « Claude Puel a permis au club de se remettre à flot financièrement. Sincèrement, aujourd’hui, je pense qu’en France, c’est le seul entraîneur qui est en capacité de faire ce qu’il a fait… » a fait remarquer l’ancien scout de l’AS Saint-Étienne, sur Instagram.

Le coach des Verts a décidé de faire confiance à de jeunes talentueux et prometteurs : Lucas Gourna-Douath (18 ans), Adil Aouchiche (19 ans), Aïmen Moueffek (20 ans), Étienne Green (21 ans), Charles Abi (21 ans), Yvann Maçon (22 ans), Zaydou Youssouf (22 ans), Mahdi Camara (23 ans). « Avec le nombre de jeunes joueurs qu’il a pu lancer depuis qu’il a pris l’équipe, et d’arriver à se maintenir, difficilement certes, mais d’y arriver tout de même. Ce qu’il essaye de mettre en place est très difficile, surtout dans un club comme Sainté où la pression populaire est importante », a reconnu le technicien de 41 ans.

« Le travail que Claude Puel a fait depuis qu’il est arrivé est considérable et permet au club aujourd’hui de recréer des actifs et de rassoir sa stabilité financière pour peut-être à l’avenir repartir sur d’autres investissements », a souligné Julien Cordonnier.

Les acquis de Claude Puel

Le technicien des 57 ans a forcé le départ des joueurs aux gros salaires depuis son arrivée. Ainsi, Yann M’Vila avait été laissé libre en septembre 2020 et a filé à l’Olympiakos. Il y a également Yohan Cabaye et Mathieu Debuchy, laissés libres à l’issue de leur bail respectif, alors que l’AS Saint-Étienne avait la possibilité de les prolonger. Sans oublier Stéphane Ruffier, poussé dehors en janvier 2021. En revanche, Claude Puel a tenté de transférer ou de se séparer de Wahbi Khazri, Ryad Boudebouz, Harold Moukoudi et Timothée Kolodziejczak, les plus gros salaires du vestiaire de l’ ASSE en ce moment, mais en vain. Ils restent accrochés à leur contrat qui expire en juin 2022.

Il faut noter que le club ligérien sera débarrassé de tous ses joueurs émargeant à plus de 100 000 € en juin 2022, sauf Harold Moukoudi dont le contrat est valide jusqu’à fin juin 2023. Pour rappel, sous l'ère Puel, l' ASSE a transféré Wesley Fofana à Leicester City pour 35 M€ et a recruté Aouchiche et Jean-Philippe Krasso librement, puis Yvan Neyou à seulement 400 000 €.





Afficher les commentaires