RC Lens – ASSE : Le grain de sel de Arnaud Pouille pour le choc

RC Lens – ASSE : Arnaud Pouille, directeur général du RCL Publié par Gary SLM le 15 août 2021 à 15:04

Le RC Lens reçoit l’ ASSE ce dimanche pour la 2e journée de Ligue 1. Arnaud Pouille, le directeur général du RCL a fait monter la pression.

RC Lens – ASSE, une affiche électrique

Les supporters du Racing Club de Lens n’avaient plus affiché leurs belles couleurs Sang et Or dans un stade de Ligue 1 depuis 10 ans. Le club qu'ils supportent était relégué en Ligue 2 d’où il a eu beaucoup de mal sortir. Et lorsque l’étape la plus difficile a été franchie, c’est la Covid-19 qui a empêché le retour des fans Lensois dans leur stade Bollaert pour un match de L1.

Ce dimanche 15 août est donc un grand jour pour le Racing Club de Lens qui fait son retour dans son enceinte face à un grand club du championnat, l’AS Saint-Étienne. L’affiche est rendue plus belle par la réputation des supporters des deux équipes qui comptent parmi les plus grands de France. Le directeur général du club Lensois n’a pas manqué de souligner le caractère particulier de cette rencontre.

La déclaration de Arnaud Pouille pour RCL-Saint-Etienne

RC Lens : les fans en joie

Il a confié dans les colonnes du quotidien L'Équipe : « Pour le club, c’est le moment le plus important de la décennie. Il y a bien eu le barrage aller d’accession à la L1 contre Dijon FCO et le quart de finale de Coupe de France contre les Girondins de Bordeaux. Mais ce sont des moments rares. Pour une frange de supporteurs ». Le dirigeant du RC Lens a ajouté : « C’est comme s’ils n’avaient pas connu d’émotions incroyables depuis des années. Cette opposition populaire va impliquer toutes les générations. Nos propres supporters réclament que l’émotion soit la plus forte. J’ai rarement vu ça. »

Il faut noter que l’ AS Saint-Étienne et le RC Lens sont les deux plus grands clubs populaires du football Français. L’ambiance risque d’être électrique dans un stade Bollaert qui pourrait refouler du monde. Cette affiche débute ce dimanche à 17h.






Afficher les commentaires