PSG : La réaction cinglante d'Al-Khelaïfi aux propos de Tebas

PSG : La réaction cinglante d'Al-Khelaïfi aux propos de Tebas Publié par Thomas le 09 septembre 2021 à 00:42

Souvent critique à l’égard du PSG et de ses dirigeants, le président du championnat espagnol Javier Tebas est de nouveau revenu à la charge ce mardi, blâmant le club français et notamment son impact économique sur le football. Si Paris s’est souvent montré très calme face à l’un de ses plus grand détracteur, le président Nasser Al-Khelaïfi a décidé de frapper un grand coup en formulant une réponse cinglante à l’Espagnol à travers une lettre.

PSG : Al-Khelaïfi défend Paris et la Ligue 1

Auteur d’un mercato sensationnel cet été, considéré par certains comme le plus abouti de son histoire, le Paris Saint-Germain a renforcé davantage le clivage existant entre ses admirateurs et ses détracteurs. Si l’arrivée de Lionel Messi a profondément touché la Liga et le football espagnol de manière générale, elle a en revanche fait un bien fou à l’économie de la Ligue 1 et du PSG. Très critique envers les Rouge et Bleu depuis plusieurs années, le président de la Liga, Javier Tebas, n’avait pas hésité ce mardi à comparer le club français à la controversée Super League.

"Le PSG ressemble à une Ligue des légendes au vu de l'âge de certains joueurs.. Nous allons résoudre le problème du PSG. Ce qui fait que le PSG est aussi dangereux que la Super Ligue". Pour rappel, le projet de Super Ligue avait été initié par plusieurs gros clubs dont le Real Madrid, et avait créé de la discorde dans le monde du football, notamment auprès de plus petits clubs qui jugeaient la compétition discriminante.

Après cette énième attaque envers le club de la capitale, Nasser Al-Khelaïfi a décidé de marquer le coup, en envoyant une lettre à l’intéressé, comme l’annonce le journaliste Loïc Tanzi sur son compte Twitter. « Le PSG a envoyé une lettre à Javier Tebas aujourd’hui pour défendre le club, la Ligue 1, ses supporters… de tous propos diffamatoires et insultants. » Le président parisien a invité Tebas à « se concentrer sur les problèmes de son championnat et d’arrêter de faire diversion ».

Le désamour entre les deux présidents n’est plus un secret pour personne, et trouve son origine en 2017, lors de la signature de la star brésilienne Neymar chez les Rouge et Bleu. L’Espagnol s’en était pris publiquement au Paris Saint-Germain et à son mode de financement. "Si Neymar était parti à Manchester United, cela n'aurait pas été aussi important. Eux ne bénéficient pas d'un dopage financier, et ils ont la capacité de payer." Depuis ce transfert, Tebas fait régulièrement des sorties médiatiques où il n'hésite pas à critiquer le club francilien.





Afficher les commentaires