OL Mercato : Quand le PSG s'invite dans l'affaire Boateng

Jérôme Boateng lors de son audience Publié par Ange A. le 11 septembre 2021 à 09:40

Nouveau défenseur de l’Olympique Lyonnais, Jérôme Boateng reste dans le viseur de la justice allemande. Ancien courtisan du défenseur central, le PSG ne serait pas étranger aux violences conjugales pour lesquelles l’Allemand est accusé.

Jérôme Boateng toujours le viseur de la justice allemande

L’Olympique Lyonnais a fait sensation dans les dernières heures du mercato estival en recrutant Jérôme Boateng. Le défenseur central s’engagé avec Lyon pour deux saisons, soit jusqu’en 2023. Alors que son retour à la compétition se fait attendre, le défenseur de 32 ans fait parler de lui sur le terrain judiciaire. Il est notamment accusé de violences sur son ancienne compagne. Des faits pour lesquels il a été reconnu coupable et condamné à verser une amende de 1,8 million d’euros. Mais comme l’indique Anne Leiding, le parquet devrait faire appel de cette décision à l’encontre du nouveau défenseur de l’OL. « Le parquet examine s'il faut faire appel du jugement », a assuré la procureure principale selon les propos relayés par l’AFP. Alors que de nouveaux développements sont attendus, L’Équipe révèle que le Paris Saint-Germain serait au cœur des tensions entre le défenseur et son ancienne compagne.

Un transfert avorté au PSG au cœur des tensions du couple ?

Jérôme Boateng peiné par son transfert raté au PSG

Les faits reprochés à Jérôme Boateng remontent à 2018. Le quotidien sportif rappelle que le défenseur central était à l’époque courtisé par le Paris Saint-Germain. S’il était disposé à rejoindre le club de la capitale, le champion du monde 2014 a dû renoncer à son transfert au PSG suite au refus de sa compagne de le suivre en France. D’où l’apparition des tensions au sein du couple. « Le transfert finalement avorté du joueur au PSG au cours de l’été 2018 aurait notamment été un sujet récurrent expliquant leurs fréquentes disputes. Proche d’un accord avec le club de la capitale, Boateng avait eu plusieurs échanges violents avec sa compagne qui ne voulait pas quitter Munich », révèle le journal national.





Afficher les commentaires