Chelsea Mercato : PSG, Real, Antonio Rüdiger a fait son choix !

Antonio Rüdiger accorde sa préférence à Chelsea pour son avenir. Publié par JEAN-LUC D le 18 septembre 2021 à 11:58

Libre le 30 juin prochain, Antonio Rüdiger est annoncé dans le collimateur du PSG et du Real Madrid. Le défenseur central de Chelsea a une préférence pour la suite de sa carrière.

Antonio Rüdiger donne toujours sa préférence à Chelsea

Débarqué en 2017 en provenance de l’AS Roma, Antonio Rüdiger dispute sa dernière année d’engagement avec Chelsea. En discussions avec sa direction en vue d’une prolongation, l’international allemand se montre assez gourmand en réclamant un salaire de 234.000 euros là où le champion d’Europe se fixe pour limite 140.000 euros par semaine d’après ESPN. Un écart trop important que le défenseur central de 28 ans refuse d’accepter. Les négociations entre les deux parties sont donc dans l’impasse alors que le Paris Saint-Germain et le Real Madrid se signalent déjà dans ce dossier.

Avec les problèmes physiques de Sergio Ramos, les dirigeants parisiens cherchent un nouveau à son poste et Mauricio Pochettino a validé le profil de Rüdiger. Du côté de Madrid, même si David Alaba est arrivé cet été en provenance du Bayern Munich, les Merengues veulent un défenseur supplémentaire pour compenser la perte du duo Sergio Ramos - Raphaël Varane. Les deux géants européens sont notamment disposés à offrir au numéro 2 des Blues le salaire dont il rêve. Cependant, la chaîne sportive américaine assure que Rüdiger accorde toujours sa préférence à Chelsea, même si l’actuel 2e de Premier League n’envisage pas de rehausser son offre de prolongation.

Chelsea refuse de s’aligner sur les exigences de Rüdiger

Sur insistance de son entraîneur Thomas Tuchel, Chelsea veut bien prolonger son défenseur central Antonio Rüdiger, actuellement lié jusqu’en juin 2022. Le Daily Telegraph confirme que le joueur réclame une grosse augmentation. Lui qui touche actuellement 117.000 euros hebdomadaires, a refusé un salaire de 140.000 euros et veut presque doubler ses revenus. Toujours selon le tabloïd britannique, les pensionnaires de Stamford Bridge ne comptent pas s’aligner sur les exigences de Rüdiger. Un départ en janvier serait désormais envisagé pour éviter de le voir partir gratuitement l’été prochain.

Affaire à suivre donc…





Afficher les commentaires