OM Mercato : Un milieu de terrain de Lens conseillé à Sampaoli

Entraîneur de l' OM, Jorge Sampaoli veut de nouveaux renforts. Publié par Timothée Jean le 27 septembre 2021 à 19:11

Malgré un recrutement d’envergure cet été, l'entraîneur de l’ OM, Jorge Sampaoli, clame toujours son souhait d'obtenir le renfort de nouveaux joueurs cet hiver. C’est dans ce sens qu’un milieu de terrain du RC Lens a été conseillé au technicien marseillais.

OM Mercato : Sampaoli va-t-il piocher au RC Lens cet hiver ?

L’ Olympique de Marseille s’est montré hyperactif sur le match des transferts cet été avec pas moins de dix nouvelles recrues. Toutefois, une déception se fait sentir à l’ OM : l’avant-centre tant espéré pour compenser le départ de Benedetto n’est pas arrivé. Les dirigeants de l’Olympique de Marseille s’activent donc en coulisse pour régler ce besoin exprimé par Jorge Sampaoli.

Mais si un nouvel avant-centre est attendu à Marseille pour suppléer Arkadiusz Milik, le club provençal pourrait également enrôler un nouveau milieu de terrain cet hiver. C’est en tout cas le souhait de Daniel Riolo. Le consultant sur RMC Sport estime en effet l’entraîneur de l’ OM aurait bien besoin de recruter un joueur comme Seko Fofana, qui a fourni un énorme travail ce dimanche soir lors de la défaite de l’Olympique de Marseille face au RC Lens (2-3).

Marseille intéressé par Seko Fofana ?

« Un mec au milieu comme Seko Fofana, Marseille ne l’a pas. Il est vraiment fort ce joueur. J’y pensais en le regardant et je me disais qu’un mec comme ça dans le jeu de l’OM et ce que demande Sampaoli, lui apporterait beaucoup au jeu de l’OM » a-t-il expliqué sur les ondes de la radio sportives.

Daniel Riolo estime ainsi que Seko Fofana serait une recrue idéale pour l’ OM lors de la prochaine fenêtre des transferts. Reste à savoir si ce conseil sera suivi par les dirigeants phocéens. Cela reste très peu probable, d’autant plus que l’Olympique de Marseille dispose d’un effectif plutôt pléthorique au milieu de terrain, avec notamment l'arrivée cet été de Gerson et Mattéo Guendouzi.





Afficher les commentaires