OM : Dimanche noir à Marseille, Bernard Tapie est mort !

Bernard Tapie est mort. Président mythique de l'OM de 1986 à 1993, est mort ce dimanche matin. Publié par JEAN-LUC D le 03 octobre 2021 à 10:22

Bernard Tapie est mort. Président mythique de l'OM de 1986 à 1993, l’homme d’affaires français a tiré sa révérence ce dimanche 3 octobre selon sa famille.

Décès de Bernard Tapie, triste nouvelle pour l’OM avant Lille

Dans le cadre de la 9e journée de Ligue 1, l’Olympique de Marseille affronte cet après-midi le LOSC au stade Pierre-Mauroy. Après deux matchs sans succès (une défaite en Ligue 1 contre Lens et un nul en Europa League), Jorge Sampaoli et ses hommes ont à coeur de renouer avec la victoire. C’est dans un tel contexte que le club phocéen apprend le décès de son mythique président à quelques heures de la rencontre. D'après les informations du quotidien régional La Provence ce dimanche, Bernard Tapie, atteint d'un cancer depuis plusieurs années, s'est éteint ce matin à l'age de 78 ans. Entrepreneur, animateur télé, chanteur, acteur, député et ministre, « le boss » pour tous les supporters phocéens, a multiplié les expériences et les casquettes tout au long de sa vie.

L’homme du sacre européen de 1993

Passionné de football, Bernard Tapie restera à jamais lié à l’histoire de l’Olympique de Marseille, lui l’unique président d’un club français vainqueur de la Ligue des champions. L'ancien ministre de la Ville est décédé ce matin des suites d'un cancer contre lequel il luttait depuis plusieurs années. Il a apporté au club marseillais ses plus grandes heures de gloire avec notamment la victoire en Ligue des champions en 1993, la première et la seule à ce jour remportée par un club français. L'émotion sera donc particulièrement forte pour Marseille lors du match contre Lille ce dimanche, à 17h, en Ligue 1.

Pour rappel, le natif de Paris était malade depuis l'été 2017. Face à la maladie, le septuagénaire était resté le même : combatif et toujours doué pour les formules marquantes. Au fil des évolutions de son état de santé, il apparaissait régulièrement dans les médias, pour y remercier les médecins, parler politique, échafauder des projets et se retourner une dernière fois.





Afficher les commentaires