LOSC Mercato : Jocelyn Gourvennec licencié après Clermont ?

Jocelyn Gourvennec en danger sur le banc du LOSC ? Publié par JEAN-LUC D le 17 octobre 2021 à 13:25

Et si la défaite face au promu Clermont Foot (0-1), samedi après-midi, sonnait la fin de l’aventure de Jocelyn Gourvennec sur le banc du LOSC ? En tout cas, après le match comptant pour la 10e journée de Ligue 1, le président lillois Olivier Letang a fait une sortie fracassante sur la situation sportive du club.

Letang pousse un gros coup de gueule après Clermont

Samedi après-midi, le Champion de France en titre a été battu sur le terrain de Clermont Foot 63. Une défaite qui met un terme à une série de trois victoires consécutives. Un résultat qui a soulevé le courroux d’Olivier Letang. De passage en conférence de presse, le président de Lille OSC a eu des mots très durs.

« En termes de contenu, on a touché le fond ce soir. On a été très mauvais, il n'y a rien d'autre à dire. Dans le sport de haut niveau, quand on n'arrive pas à montrer certaines valeurs, quand on a une telle pauvreté individuelle et collective comme aujourd'hui, on n'arrive à rien. Clermont a joué avec ses armes et ses valeurs, sa victoire est totalement méritée », a lancé le dirigeant du club nordiste.

« On savait qu'on avait besoin d'une série. Il faut qu'on apprenne à redémarrer plus vite, c'est une grande déception ce soir. Les joueurs étaient prévenus du contexte différent ici de ce dont ils ont peut-être l'habitude. Mais ce n'est pas une excuse. Les garçons n'ont pas fait le nécessaire pour qu'on ramène au moins un point », a ajouté Olivier Letang, qui a envoyé un message clair à son entraîneur Jocelyn Gourvennec en dénonçant « une pauvreté individuelle et collective » dans le jeu de son équipe.

Jocelyn Gourvennec commente le coup de gueule de Letang

Face également aux médias, Jocelyn Gourvennec a répondu à la colère de son président. Le coach du club lillois comprend la sortie fracassante d’Olivier Letang. « La colère du président ? C'est normal, les joueurs sont mécontents... On peut toujours revenir sur la décision de l'arbitre, je pense qu'il y a faute sur Renato. Mais on ne doit pas être à la merci d'une décision contraire, d'une décision d'arbitre », a rétorqué le technicien français.

Puis d’ajouter : « c’était vraiment un match de coupe, dans un contexte particulier, avec une équipe promue qui met de l'envie, et on n'a pas été au rendez-vous. » Battu après trois victoires de rang en Ligue 1, le champion de France reçoit le Séville FC mercredi soir en Ligue des champions, où il attend toujours sa première victoire après un nul et une défaite.

Nommé l'été dernier après le départ de Christophe Galtier, Gourvennec est lié aux Dogues jusqu'au 30 juin 2023. Si pour le moment Letang n'a pas encore évoqué son licenciement, cette hyphotèse pourrait commencer à prendre corps du côté du domaine de Luchin si les mauvais résultats devraient continuer.





Afficher les commentaires