Vente ASSE : Une énorme inquiétude à l'AS Saint-Etienne

Vente ASSE : Une grosse inquiétude sur l'état du club Publié par Gary SLM le 21 octobre 2021 à 00:42

La vente ASSE pourrait définitivement coincer par la faute de ses deux présidents Roland Romeyer et Bernard Caïazzo. Il y aurait des zones d'ombre dans la gestion de l'AS Saint-Etienne.

Vente ASSE : Des zones d'ombre dans le dossier

Pour éviter de sortir des finances afin de recruter de nouveaux joueurs lors du dernier mercato estival, les deux présidents de l’AS Saint-Étienne, Roland Romeyer et Bernard Caïazzo, ont mis en avant une vente prochaine du club. Alors que des candidats sérieux se sont positionnés pour finaliser cette vente ASSE, des refus injustifiés bloqueraient le processus. C’est le journaliste Pierre Ménès qui en remet une couche sur le sujet après avoir déjà mis en doute les intentions de vente des deux patrons.

Pierre Ménès évoque l'ASSE

L’ancien consultant du Canal Football Club affirme connaître le prince Cambodgien qui fait la course en tête des candidats au rachat de l’AS Saint-Étienne. D’après lui, ce dernier a déjà bloqué 100 millions d’euros sur un compte en banque pour accéder au data du club avant d’aller plus loin. Les dirigeants stéphanois auraient refusé d’accéder à cette demande, ce qui peut laisser penser qu’ils ont des choses à cacher. Mieux, il doute clairement de leur véritable volonté de vendre l’ASSE.

Pas de vente de l'ASSE avant le mercato hivernal ?

« Je connais le prince Cambodgien (Norodom Ravichak âgé de 47 ans), il avait bloqué les 100 M€. Qu’est-ce qu’il lui faut de plus pour accéder à la data ? », s’est interrogé le journaliste sur son blog. Avant d’ajouter : « Si tu ne donnes pas accès a la data, c’est que tu as des choses à cacher. Je suis globalement inquiet pour Saint-Étienne. »

as saint-etienne, le club dans de gros soucis

En l'état, la vente tant espérée du club par les supporters de Sainté avant le mercato hivernal semble compromise. Les futurs repreneurs auraient, si le club est vendu avant cette échéance, injectés de l'argent dans les caisses pour l'acquisition de nouveaux joueurs. En l'absence de la vente de l'équipe stéphanoise, les deux compères Roland Romeyer et Bernard Caïazzo devront mettre la main à la poche pour permettre à l'entraîneur qui remplacera Claude Puel de relancer la machine.

Un gros doute sur leur capacité de financer le prochain mercato de l'ASSE qui rend Pierre Ménès pessimiste sur la situation de l'équipe. La descente de Sainté au terme de cette saison est plus que jamais une possibilité si aucun changement majeur ne se produit dans les semaines à venir.





Afficher les commentaires