FC Nantes : Mort de Sala, un autre accusé parle après Henderson

Emiliano Sala, buteur du FC Nantes mort en janvier 2019. Publié par ALEXIS le 22 octobre 2021 à 02:30

Ouvert lundi, le procès sur la mort accidentelle d’Emiliano Sala, ancien attaquant du FC Nantes continue de livrer ses secrets. À la suite de David Henderson, un autre accusé s’est dit hanté par le drame.

FC Nantes : Mort de Sala, le propriétaire de l'avion accuse Henderson

Les autorités judiciaires du Pays de Galles cherchent à situer les responsabilités dans la mort d’Emiliano Sala, du nom de l’ancien buteur du FC Nantes mort dans l’accident de son avion dans la Manche, le 21 janvier 2019. David Henderson, le pilote qui a engagé David Ibbotson pour transporter le joueur du FCN de Nantes à Cardiff, avait confessé sa part de responsabilité le premier jour du procès. Accusé « d’avoir tenté de transporter un passager sans autorisation valide », il a plaidé coupable sur ce point. Il est aussi mis en cause pour « avoir agi d'une manière imprudente ou négligente susceptible d'avoir mis en danger l'avion » transportant Emiliano Sala de Nantes à Cardiff.

Fay Keely gravement marqué par la mort d'Emiliano Sala

Le même Henderson a été accusé, ce jeudi, par Fay Keely, le propriétaire du petit avion (Piper Malibu) dans lequel Emiliano Sala a péri dans les eaux. Il a avoué que David Henderson n'avait pas suivi ses ordres en décidant de confier, illégalement, le vol mortel au pilote David Ibbotson, lui aussi disparu dans l'accident. Dans des propos rapportés par L’Équipe, Fay Keely déclare : « j’ai été gravement marqué par l'accident. J'ai énormément d'anxiété. Il ne se passe pas un jour ou une heure sans que j'y pense ». David Henderson également est sous le choc. Il a confié avoir été « très préoccupé » et « vraiment bouleversé » lorsqu'il avait été informé de la perte de contact avec l'avion qui transportait Emiliano Sala et piloté par David Ibbotson.

Pour mémoire, l'avant-centre argentin avait été transféré par le FC Nantes à Cardiff City contre un montant de 17 M€, pendant le mercato hivernal 2019, précisément le 19 janvier 2019. Deux jours plus tard, l'avion de tourisme qui le transportait vers son nouveau club s'est abîmé au-dessus de la mer avant de finir au fond de l'eau.





Afficher les commentaires