ASSE Mercato : Ce merci des fans à Romeyer et Caïazzo !

À l’ ASSE, les fans sont sur plusieurs fronts. Outre leur détermination à évincer Claude Puel, ils ont également Bernard Caïazzo et Roland Romeyer dans leur viseur.

ASSE : Les supporters sortent une nouvelle banderole

Plus aucun jour ne passe sans que les fans de l’ASSE ne fassent parler d’eux. Les supporters de l’As Saint-Étienne sont déterminés à chasser du club toutes les personnes qu’ils considèrent comme responsables de l’actuelle mauvaise passe de leur équipe. Si Claude Puel est au centre de leur viseur, ils n’oublient pas pour autant Bernard Caïazzo et Roland Romeyer sur qui ils n’ont cessé de tirer à boulets rouges ces derniers mois.

Aujourd’hui mardi 2 novembre, les supporters n’ont toujours pas oublié leurs deux copains en l’honneur de qui ils ont déroulé une nouvelle banderole. Il était marqué derrière le KS « Romeyer, Caïazzo : merci pour le musée. On se souviendra du club que vous avez tué. » Un message toujours aussi clair de « l’amour » que portent les supporters de l’ASSE à leurs deux dirigeants.

Bernard Caïazzo et Roland Romeyer comme Claude Puel

...

les supporters de l'asse déploient une banderole anti-romeyer et caiazzo

Ce message a tout d’un avant-goût du gros rassemblement réservé à Claude Puel, l’entraîneur qui a durablement positionné leur équipe à la dernière place du classement de Ligue 1. Malgré le message des fans réclamant sa démission, Claude Puel est droit dans ses bottes. Il a de nouveau ignoré la colère des supporters à son retour du match nul de son équipe à Metz. L’AS Saint-Étienne aurait pu perdre la partie lors de cette rencontre si Wahbi Khazri n’avait pas réalisé ce joli lobe à 68m des buts d’Alexandre Oukidja.

Les supporters venus réclamer le départ de Puel à l’aéroport n’ont de nouveau pas obtenu gain de cause. Ils avaient pourtant démontré leur colère contre le coach en couvrant de fumigènes la pelouse du stade Geoffroy-Guichard quelques jours plutôt. Aussi bien les deux présidents du club que l’entraîneur stéphanois sont invités à prendre la porte, mais visiblement rien n’est simple chez les Verts. Le 7 novembre prochain, un gros rassemblement des supporters stéphanois est prévu pour demander le départ de l’entraîneur.